VOTRE COURRIER

                             

09 DECEMBRE 04

Ma chère Cécile,

 
Maman est partie le 30 novembre dernier. Elle a tant souffert de voir partir ainsi sa petite fille en avril 2002.
Nous l'avons accompagné le samedi 4 décembre. Marie Laure, notre dernière a voulu jouer un petit morceau de piano que ma mère aimait beaucoup. Elle était accompagné au violon par le copain de Véronique qui est venu avec le violon de Véronique .

Voilà la photo que nous avons mise au moment où ils ont joué tous les deux , et voilà ce que j'ai écrit et lu lors de la cérémonie. Véronique était si présente .

Voici la complicité qui existait entre notre Nounouche et Maman.

Maman,

 

Tu es partie
Sans faire de bruit.

Véronique s’en est allée

Et tu n’as pas supporté

 

Colette et Claude ont perdu la vie

Mais il t’a fallu survivre.

 

Il y a eu la guerre

Et les jours de galère

Tu craignais que Papa

Ne tombe au combat.

 

La guerre d’Algérie

N’a laissé aucun répit.

 

Heureusement

Tes petits enfants t’ont comblée de joie

Tu les aurais voulus tous à la fois

Près de toi.

 

Puis Papa, si droit et honnête

A quitté cette terre

 

Depuis dix années

Tristes ont été tes soirées

Seule à la veillée.

 

Mais nous étions tous là pour t’épauler

Pour t’aider à continuer.

 

Oh bien sûr, tu ne disais plus rien

Sur la fin.

 

Peut être étais tu déjà un peu ailleurs ?

Dans un monde meilleur.

Nous sommes tous là pour t’accompagner

Tes deux petits fils si éloignés

Sont avec nous par la pensée

Et Véronique est si bien représentée

 

Au revoir Maman

On t’aime !

 

 

Nicole

http://cheznounouche.com

Merci Cécile.

Prends soin de toi , en ces tristes moments d'hiver, et de "fêtes".
Je te fais de grosses bises.

 

En pensée avec nos petits et maintenant ma Maman qui a du subir l'assassinat de Véro après avoir perdu ma sœur et mon frère étant jeunes, de méningite.

 

Nicole  MAMAN DE VERO

 

 

 

Bonjour Madame Pirotte(Nov 04)
 
Je tiens particulièrement à vous remercier pour tout le soutient moral que vous et Mme Jacob êtes en train de m'apporter à travers toutes ces belles paroles et en permettant à mon frère d'avoir une place en hommage sur le site du GAR!
 
Ca me touche énormément et en même temps c'est comme si j'avais l'impression que vous faites revivre mon frère Orazio!!!
 
Je ne peux que continuer à vous dire encore 1000x merci pour tout!
 
Amicalement,
 
Tiziana

Mme Jacob, (Nov 04)

 
Je tiens particulièrement à vous remercier pour tout le bien que vous êtes en train de m'apporter!
 
Merci 1000x d'avoir "accorder" un espace à mon frère dans votre site hommage: c'est superbe!!!!!Je l'ai vu ce matin et ça m'a rempli de joie, j'adore vraiment ce que vous avez fait!!!Je suis contente de voir qu'il y a encore des personnes comme vous sur terre!!!!
Je tiens absolument à vous dire que si un jour (quel qu'il soit )je peux me rendre utile pour le GAR, je le ferai sans hésiter!!
Il suffira de me le demander sans problème!
 
Merci pour tout ce vous faites pour moi Mme JACOB! C'est très humain de votre part!
 
Amicalement,
 
Tiziana

 

mon baba depuis que tu es parti  le 31/07/01, la vie est si triste, ton absence invivable, mais hélas nous n'avons que le choix  de souffrir  en silence

Tu nous manques et nous t'aimons
maman,papa et ta soeur Fifine

Bien cordialement,
La vie ne m' a pas épargné sous bien des aspects ,mais elle m 'a donné un enfant merveilleux qui est mon bien le plus précieux..
Ce 11 mai c' est la fête des Mamans, la plus belle pour moi..  Je pense a toutes ces mamans d' enfants disparus et cette pensée m 'étreint le coeur tout simplement .
Ma fille Cécile a écrit un beau poème pour sa maman quand elle avait à peine 10 ans...(à Noel 1999)J' aimerais l' offrir à toutes ces mamans pour qu 'elles puissent imaginer  que tous les enfants auraient pu le dire a leur maman...
Et même si cela si cela devait provoquer  une certaine peine pour certaines, cela permettra de comprendre pourquoi le papa que je suis reste toujours attentif aux messages de votre asbl et qu' au delà d' une compassion il est prêt a vous soutenir à sa façon.
Bonne Fête les Mamans...
Tony CAVALERI

Pour lire le très beau poème :

 

 

Bonjour Cécile,

Bien plus fort que tout voici ces merveilleuses paroles de Fransis Lalane
que tu connais je pense ...
Pour tous ceux qui souffrent de l'abscence de leur enfant.....


Promets-moi si tu me survis d'être plus fort que jamais
Je serais toujours dans ta vie près de toi de te le promets
et si la mort me programme sur son grand ordinateur
de ne pas en faire un drame de ne pas en avoir peur
Pense à moi comme je t'aime et tu me délivreras
Tu briseras l'anathème qui me tient loin de tes bras
Pense à moi comme je t'aime rien en nous séparera
Même pas les chrysanthèmes tu verras on se retrouvera
>
N'oublie pas ce que je t'ai dit l'amour est plus fort que tout
Ni l'enfer ni le paradis ne se mettront entre nous
Et si la mort me programme sur son grand ordinateur
Elle ne prendra que mon âme mais elle n'aura pas mon coeur
Pense à moi comme je t'aime et  tu me délivreras
Tu briseras l'ananthème qui me tient loin de tes bras
Pense à moi comme je t'aime rien en nous séparera
Même pas les chrysanthèmes tu verras on se retrouvera
On se retrouvera, on se retrouvera.


Je me prénomme Cristel, je viens de visiter votre site par l'entremise de
Jean Luc Monseur qui vous a contacté il y a peu pour vous parler de son fils
Geoffrey.

Ce jeune garcon était, est, et restera à jamais dans mon coeur, c'était mon
cousin, un ptit gars très bien, très gentil , que la mort a pris bien trop
tôt, tt comme toutes ces personnes a qui vous rendez hommage?

C'est pr celui-ci que je voulais vous remercier, votre association est une
bénédiction pour nous tous, trop peu de gens ont conscience de tt ce qui se
passe autour de nous et des toutes ces tragédies qui peuvent vous toucher du
jour au lendemain sans qu'on y soit préparé.

Vous aurez tjs tout mon soutien, nous avons besoin de gens comme vous, 1000
x merci.

Une pensée également pr votre fils que je connaissais un peu , nous
travaillions dans le meme batiment a verviers, un jeune homme tres bien qui
avait tjs le sourir, c'est, je pense, cette image que nous garderons tous de
lui, meme si nous ne nous connaissions pas tres bien, sa disparition nous a
tous touché a divers degrés, mais sachez qu'aucun de nous n'est resté
insensible à son départ si soudain.

Les parents de Geoffrey s'associent ici à moi pr vous remercier de tt coeur.

Bonne continuation , et beaucoup de courage.

Bien à vous

Cristel



 

Bonjour,
Je vous remercie beaucoup pour ce petit message de félicitations . A moi de vous renvoyer un très grand bravo pour votre site il superbement bien fait , rempli de trés grandes émotions mais surtout percutant pour la prise de conscience .Ce que je vous souhaite c'est qu'il soit visité par beaucoup de personnes qui pourraient etre concernées par ces problémes ...alcool, drogues, vitesse excessive ...etc peut etre cela les feront réfléchir un peu plus .En tout cas je ne manquerai pas de faire référence de votre site à mes nombreux contacts sur le net .
Bonne continuation dans votre lutte et surtout ......courage
nicole KERF
 

Merci pour vos voeux. En ce qui me concerne il ne s'agit pas de violence routière mais sachez que j'adhère entièrement a votre combat. J'ai commencé a visiter votre site et je vous promets que j'y laisserais un mot. Mais pour l'instant j'ai un peu la 'tête ailleurs' car je redoute cette journée de demain. Mais ce n'est pas a vous que je vais expliquer cela.
      Je vous souhaite quand même de passer une bonne fin d'année au milieu de ceux que vous aimez en pensant a celui qui vous manque. Il faut faire comme s'il était la car je suis sur qu'il aurait aimé partager ces instants avec vous.
         Que cette année 2003 vous apporte satisfaction dans votre combat contre tous ces assassins potentiels.
                            Cordialement

Votre poème nous a beaucoup émus ma soeur et moi et, avec votre permission, nous le lirons mardi 31 a l'enterrement de notre frère. Ce que vous avez écrit est remarquable car tout simplement vrai.
  Si j'avais su ! Si nous avions su ! Ce texte est un cliché de ce que tout le monde vit et oublie de faire : aimer et le montrer. Oublier tous ces petits problèmes qui prennent tant d'ampleur quand nous les vivons et qui sont si dérisoires quand la mort est la.
     Merci d'avoir mis ce texte a la disposition de tous. Soyez en remerciée. Tous nos voeux vous accompagnent.  

Merci pour vos super voeux. A vous aussi, à tous ceux et celles que vous
aimez, meilleurs voeux pour 2003. Plein succès, plein d'énergie et de
persévérance dans votre combat pour le respect des victimes de la route, et
pour l'éradication de ce carnage.


Dany Smeets


Dany SMEETS
Vice-président du Parlement wallon
Député au Parlement de la Communauté française Wallonie-Bruxelles
rue des Raines, 75  B 4800    VERVIERS
087/35.59.78   télécopieur 087/35.17.45 dany.smeets@ecolo.be

 

Bonjour cher Cecile!

Merci pour ta lettre, ca me touchent beaucoup! Je rends hommage a tous qui j`ai vu sur les photos de ta lettre. Je suis fiere de toi.
A ma part je te souhaite une excellente annee 2003,
pleine de sourires, de bonheur, de plaisir et
de sante. 

Prends bien soin de toi, reste exactement comme tu es.
A bientot, Mila

 

Bonjour Cécile,
    
      Je prend quelques minutes pour t'écrire un petit mot car en navigant sur le net j'ai arrivé sur
un site qui m'a mener a ton poème " Si j'avais su..."qui me frappa vraiment car j'ai perdu mon père d'une mort instantannée et ton poème est vraiment tout ce qu'ont peut se dire en dedans.
Je sympatise sincèrement avec toi pour l'être cher que tu as perdu , malgré tout 
ces moment difficile j'espères que tu t'en sort bien car je sais très bien c'est quoi ,
même après un an j'y penses énormément encore et c'est comme  "si j'avais su"
 
Bon courage Cécile
 
S.A

 

   Bonsoir Cécile,
Je te remercie du fond du coeur pour l'envoi de tes voeux, je pense à ton fils Frédéric comme à Dominique,
Le 25 décembre à 11 h 30  mn Dominique trouvait une mort affreuse comme ton fils Fred.
Je ne peux  qu'exprimer ma colère et ma révolte , mais pourtant je sais qu'ils sont à nos côtés,
, vendredi 20 décembre j'ai eu un coup dans le coeur , je t"expliquerais celà plus tard, j'ai écris à la Cour
des Comptes pour les informer de cette MAFIA .
En effet la famille C. , ( le fils D. C. qui a tué Domi demande à son assurance de lui verser
la somme de 300 000 000 millions de centimes) le comble de l'horreur , sa tante qui à fait la prise de sang à Domi  SUR LA DEMANDE DE LA GENDARMERIE ET QUI TRAVAILLE A L'HOSPITAL  A FAIT également la prise de sang à( D.C.)  son neveu 4 heures et demi après le massacre et la
même personne qui à rédigé le montant de son préjudice à la demande de  la MACIF l'assurance du meurtrier( D. C.)ne demande pas de contre expertise, c'est  une  horreur après le meurtre la récompense !
Il a suffit que  je transmettre un fax auprès de la Cour des Comptes pour que la MACIF ( assurance du meurtrier) diminue de 66 000 000 de centimes  elle avair fait une erreur de calcul ( la  peur de la Cour des Comptes) tu vois Cécile la MAFIA existe bien..
Mais mon combat continue pou lui et pour Vous...
As tu des  nouvelles de la Maman de Christophe ???
Ce matin je suis allé chez le médecin plus de 18 /5 de tension, je ne vais pas tenir longtemps ....
Cécile je vais allez plus loing , pour ton fils et pour Domi et les autres....
Noël pour notre famille et pour toi et les autres ne veut plus rien dire, les assassins vont faire la fête...
et nos enfants ou sont ils ?
Je t"embrasse très fort à bientôt
                                                   Geneviève
 
grasse à toi je peux tenir le coup mais jamais je renoncerais  à mon combat je veux que les assassins soient
punis et je combatrterais jusqu'à la mort pour celà...
 
 

   Madame Cécile JACOB,

je découvre avec beaucoup d'intérêt votre site internet que je ne
connaissais pas.

Motard moi-même depuis plus de 23 ans, je suis extrèmement sensible aux
problèmes de sécurité surtout lorsqu'il s'agit des cyclos et motos.

C'est la raison pour laquelle je suis membre de la FEDEMOT à l'action de
laquelle je collabore activement pour que demain soit meilleur
qu'aujourd'hui.

Je ne puis dès lors que soutenir votre action dans le domaine de la sécurité
ou il y a beaucoup à faire.

Nous nous y employons.

Je reste attentivement à votre écoute.

Salutations distinguées.

Bruno PHILIPS, avocat.


 

 

bonjour,
je suis routier et je voudrais pouvoir vous aider dans votre lutte, je suis a une année de la retraite et je pourrais peu etre faire quelques choses pour vous,si je peus vous etre utile  je me met a votre disposition avec plaisir.
bien a vous,     jean claude

 

 

  Bonsoir,

Permettez moi tout d'abord de vous remercier pour votre passage sur notre
site, et pour nous avoir envoyer un message. Il est rare en effet que nos
visiteurs prennent quelques minutes pour nous écrire. Merci.
Nous souhaitons vous apporter notre soutien dans l'épreuve que vous avez
traverser. Nous ne pouvons pas imaginer la peine que vous avez, chaque
douleur étant propre à chacun, mais nous la comprenons pour en avoir
ressenti aussi.
Permettez moi ensuite de vous féliciter pour la qualité de votre site, pour
sa richesse de contenu, et pour sa facilité de navigation.  Félicitation
également pour votre combat, celui de l'insécurité routière, combat à mener
en France, en Belgique, mais aussi dans bien d'autres pays.
Pour notre part, nous n'avons pas fondé d'association. Je pense qu'il y en
existe deja bien assez comme ça, même si beaucoup d'entres-elles ne font que
porter le nom d'association contre la violence routière, mais n'agissent
pas.
Par contre, je suis entrain de développer une présentation de ce qu'est "la
violence routière" et les moyens de la combattre, par rapport au
comportement des automobilistes. Je pense en effet que la majorités des
accidents est due à un comportement à risque du conducteur, et que bon
nombre de décès pourraient être évités si un comportement plus approprié
avait été choisi par le chauffeur. Les public visés sont les jeunes entre 16
et 18 ans ainsi que les nouveaux détenteurs du permis de conduire. Je
m'appui donc sur les échanges, le dialogues, les débats d'idées (souvent des
idées fausses d'ailleurs, comme sur la vitesse, l'alcool, etc...) et sur les
images chocs. Sur votre site, vous avez une suites de photos que je
souhaiterais utiliser. Permettez moi donc de vous demander l'accord pour les
insérer dans ma présentation. Si vous acceptez, pourriez vous me les faire
parvenir par mail ?
Enfin, dés la prochaine mise a jour du site, je ne manquerais pas de
rajouter un lien vers le votre. J'espère que ce lien vous permettra de
recueillir quelques visiteurs supplementaire. De plus, et si vous le
souhaitez, je vous ferais parvenir la présentation (Power Point) que je suis
entrain de réaliser afin de vous en servir comme outil de prévention.
Pour finir, je dirais simplement que notre combat est juste, que c'est
celui de la vie, et que depuis que ce drame nous a touché (il y a 7 ans
deja) je sais que ce combat sera long a mener. Malgré notre jeunesse (nous
n'avons que 26 ans) nous croyons a ce que nous faisons et nous continuerons
jusqu'à la fin s'il le faut.
Merci encore mille fois pour votre message. Merci pour votre soutien. Merci
pour ce que vous faites.

Coordialement.

Fabien & Sylvie
Fabien@a-maylis.com
www.a-maylis.com

 

  Bonjour,

J'ai ajouté un lien de votre site sur mes pages ALLO POLICE. Je vous remercie encore pour votre courrier.

J'ai pris la liberté d'ajouter le texte de Georges pour son frère sur la page consacrée aux témoignages (www.chez.com/allopolice/temoignages.html ) avec un lien sur votre site. Si vous souhaitez que je retire ce texte, n'hésitez pas à me le dire. Les autres textes sont également très beaux et émouvants.

Encore bravo pour votre association et à bientôt.

Christian Lovis 



Christian
Webmaster ALLO POLICE
http://www.chez.com/allopolice
SUISSE


          L'hécatombe routière n'est pas une fatalité


Le week-end nous a livré son triste cortège de morts et de blessés, ici des cyclistes fauchés par une voiture, là des jeunes qui étaient de sortie, là encore des vacanciers surpris par les pièges des autoroutes. Plus sévère que d'habitude, ce bilan? Difficile à dire. Il faudra attendre les chiffres définitifs. Mais quelle importance?

Sur les routes, les jours, les semaines, les années se suivent et, hélas, se ressemblent. Certains efforts sont consentis pour l'amélioration de la sécurité, c'est indéniable. Pourtant, les statistiques restent effrayantes, comme si chaque pas en avant était aussitôt annulé par un tour de roues en arrière.

Dans un livre à paraître chez Albin Michel, deux auteurs tentent de comprendre pourquoi le problème de l'insécurité routière semble impossible à résoudre et est considéré comme une fatalité, alors que, selon eux, c'est tout le contraire et qu'il suffirait que chacun prenne ses responsabilités pour que le carnage s'arrête quasi instantanément. Ils dénoncent: les autorités qui ont peur de porter atteinte aux énormes intérêts économiques liés au secteur automobile, les constructeurs qui continuent à produire des voitures toujours plus puissantes, les automobilistes eux-mêmes, c'est-à-dire nous tous, qui conduisons n'importe comment et que le volant transforme trop souvent en fous furieux.

La maladie de l'ESB pourrait faire à terme quelques centaines de victimes chez l'homme. Suffisamment pour qu'on ait décidé d'un claquement de doigt d'interdire les farines animales. L'image de ce qui s'est passé en France est évocatrice: le président Chirac est apparu à la télévision et en dix minutes le problème était réglé. En revanche l'hécatombe sur nos routes peut continuer son chemin comme si elle n'existait pas. Elle a encore de «beaux» jours devant elle.

Dans quelques centaines d'années, nos descendants s'interrogeront sûrement sur ces humains du XXIe siècle qui circulaient dans des boîtes sur roues et qui se frôlaient de quelques centimètres à du 150 km/heure... Ils auront bien raison de dire qu'en ce temps-là, il n'y avait pas que les vaches qui étaient folles.

Benoît DEGARDIN

 

     

Lorsque l'on parle de l'indemnisation de la perte d'un être humain, il faut être conscient de ce que l'on oppose deux positions fondamentalement divergentes. Aucune indemnisation, quel qu'en soit le montant, ne pourra jamais venir remplacer la personne disparue, sur ce point je pense que tout le monde peut être d'acord. D'autre part, l'article 1382 du Code Civil prévoit que "celui qui cause un dommage à autrui du fait de son action est tenu d'indemniser la victime (ou ses ayants-droits)pour le dommage subi." Les sentiments, les relations humaines, l'amour, l'amitié ne peuvent être quantifié en termes monétaires, bien que les assureurs en tiennent compte dans leurs calculs. Le fait est que juridiquement parlant, la victime doit prouver qu'il existe une faute dans le chef du présumé responsable, qu'elle subi un dommage quantifiable et évaluable en argent et qu'il que le dommage subi n'aurait pas existé sans la faute reprochée au présumé responsable. Quel dommage les parents d'un enfant décédé des suites d'un accident de la route peuvent-ils établir ? Certainement pas un dommage économique important car l'enfant, par nature n'est pas économiquement actif et le dommage se limite souvent au calcul des frais de funérailles, augmentés d'une indemnité d'éducation et d'une indemnité pour dommage moral. L'indemnisation est plus importante dans le cas où la victime était une personne adulte, disposant d'un travail et ayant charge de famille car le dommage économique subi par les ayants-droit peut être estimé plus facilement. Je veux bien admetrre que les indemnités soient trop faible au goût des victimes ou de leurs ayants-droit, mais s'ils recevaient un indemnité énorme, cela atténuerait-il leur douleur ? Je ne le pense pas ! Ceci étant, personne n'est "obligé" d'accepter une indemnisation si celle-ci ne lui paraît pas correcte. Une négociation avec l'assureur permet souvent de réajuster l'indemnité vers le haut et lorsqu'un accord amiable n'est pas possible, les tribunaux sont là pour trancher dans un sens ou dans l'autre ! Les assureurs n'ont, à ma connaissance, jamais demandé à qui que se soit de prouver l'amour ressenti pour la victime d'un accident quel qu'il soit et je suis persuadé que, contrairement à ce qui est affirmé sur ce forum, ils ne préfèrent pas les accidents mortels à ceux qui provoquent des handicaps permanents. Dans les deux cas, il s'agit d'une perte énorme pour la société en général car, la victime décédée ne peut plus "produire", elle ne paie donc plus d'impôts, de cotisations sociales, ne consomme plus, ....etc....Quand au handicapé, il devient une charge supplémentaire pour la société au travers de la sécurité sociale. Quant à la loi sur la Responsabilité Objective visant à améliorer l'indemnisation des usagers faibles de la route, je considère que c'est un pas énorme dans la direction du respect dû aux victimes car, par dérogation au Code Civil, elle ne doivent plus prouver ni la faute du présumé responsable, ni, par conséquent, le lien de causalité. Il suffit que la victime établisse son dommage pour ouvrir son droit à indemnisation ! Incontestablement, c'est un progrès par rapport à la situation antérieure. Entendons-nous bien sur mes réflexions, je ne fais pas ici l'apologie des assureurs et ne cherche pas à défendre leurs intérêts, mais je pense qu'il est nécessaire de dépassionner certains débats à défaut de quoi les parties ne pourront jamais s'entendre, leurs conceptions du dommage étant vraiment trop différente. J-Didier Rosi, courtier d'assurances.

 

Je voudrais vous répondre M. Rosi. Il est absolument certain qu'aucune indemnisation ne pourrait être quantifiée suite à la perte d'un enfant ou d'un jeune sur la route. Ce quregrettons, ce sont qu'il y aie des barêmes établis , d'accord, il faut bien fixer des montant de base, mais il y a inégalité selon la classe sociale des familles et cela se vérifie tout les jours. Ceci n'est pas le fait des assurances , mais des juges. La loi prévoit un dommage moral de 300 à 400000 FB par parents si la responsabilité du tiers est établie. Pourquoi, dans les mêmes circonstances, au même parquet, bref deux cas identiques d'accident mortel avec le même juge, dans ce cas, il y a 300000 FB pour famille et 1000000 pour l'autre ? Je vous le répète, ce sont des décisions de justice et je suis intimement convaincue que la classe sociale de la victime influence le jugement d'un tribunal et je pourrais pousser jusqu'à dire que lorsque l'on a de quoi graisser la patte de certains magistrats véreux, la condamnation tant pénale que civile sera plus conséquente. Ce n'est pas de maintenant que cela existe. Je vous garanti que dans notre cas, la cie d'assurance SMAP, nous a demandé à toute la famille de prouver par des photos , des cassettes vidéo le degré de liens affectifs avec mon fils décédé.Chose que nous avons refusé de faire d'ailleurs. Le fait de brimer les familles de victimes au tribunal n'est pas le seul fait des cie d'assurance, mais aussi de la manière dont leurs avocats procèdent afin d'obtenir ce qu'ils veulent. Quand vous avez un tué de la route avec tiers responsable, il faut l'enterrer, donc il faut une pierre tombale, certaines communes l'exigent dans les six mois. Pourquoi chicane-t-on si sous la pierre tombale, qu'il faut de toute façon placer il y a deux places ou trois places et de ce fait le remboursement de la pierre tombale est divisée par deux ou trois, que ce soit pour un corp ou trois, il faut de toute façon une pierre. Je viens de traiter un dossier dont la cie d'assurance adverse paye la moitié de la pierre tombale parce que la maman a fait réserver un emplacement pour elle à l'intérieur du caveau !!! Je pense que de plus en plus , les cies d'assurance prennent des mesures dans le domaine de la sécurité routière, mais elles sont encore trop peu nombreuses. Par exemple, en cas d'accident ayant occasionné la mort, obligation de repasser un stage de maitrise de conduite pour pouvoir être assuré de nouveau, cela est une très bonne initiative, pourquoi cela n'entre-t-il pas dans la politique de toutes les cies d'assurances. Pourquoi un récidiviste peut-il encore être assuré par une cie. Si vous êtes en défaut de payement de votre prime d'assurance, votre contrat est résilié par la cie, expliquez-moi comment l'assassin de mon fils, récidiviste , avec 12 préventions à son actif lors de l'accident ou mon fils et deux autres jeunes ont perdu la vie, ce gars peut-il être toujours assuré. Pourquoi les cies d'assurances ne s'assurent pas lors d'un retrait de permis que l'auteur des faits ne roule réellement plus. C'est notre cas, suspension de 18 mois et il n'a jamais cessé de roulé, ni d'être assuré, ne pensez-vous pas qu'on devrait donné pouvoir au cie d'assurances de retirer synstématiquement la plaque d'immatriculation et la confisquation du véhicule ?? Je trouve triste qu'il n'y a pas assez de dialogue entre les associations et les cies d'assurances. Car , je reste persuadée que si des mesures strictes étaient appliquées par les magistrats et les cie d'assurances, il y aurait moins d'assassins en puissance au volant après le jugement du tribunal. Ceci étant dit , ceci est mon opinion personnelle et n'engage que moi.

Cécile Jacob

 

Bonjour Cécile,
    
      Je prend quelques minutes pour t'écrire un petit mot car en navigant sur le net j'ai arrivé sur
un site qui m'a mener a ton poème " Si j'avais su..."qui me frappa vraiment car j'ai perdu mon père d'une mort instantannée et ton poème est vraiment tout ce qu'ont peut se dire en dedans.
Je sympatise sincèrement avec toi pour l'être cher que tu as perdu , malgré tout 
ces moment difficile j'espères que tu t'en sort bien car je sais très bien c'est quoi ,
même après un an j'y penses énormément encore et c'est comme  "si j'avais su"
 
Bon courage Cécile
 
S.A

j'aimerais copier ta lettre est-ce que tu m'en donnes la permission? ca me rejoint
beaucoup dans ce que je vis et je trouve que tu l'exprimes tres bien si tu savais comme j'aurais aimé lui dire l'importance qu'il avait dans ma vie mon petit frere...
je crois que si tu me donnes la permission cette lettre sera mise bien en evidence
dans ma cuisine afin que le plus souvent possible je dise a mon monde que je les apprecie je suis contente d'avoir decouvert ce site aujourd'hui il me semble que
ca me donne un peu de force pour continuer a avancer je suis dans une periode
ou j'ai du mal a accepter ca va venir mais ...le temps seulement va permettre
que ca soit un peu plus acceptable...
merci d'avoir bien voulu etre mon oreille charitable
je pense que tu es une belle personne et t'envoie du positif
merci encore

   couette couette

Bonjour Cecile!
Moi, je m`appelle Mila, de l`Ukraine. Je voudrais justement te remercie pour ta poeme, elle m`a fait courage. J`ai ma famille en bon sante merci a Dieu mais je me suis souveni en lisant ta poeme que je dis "je vous aime" pour elle assez rarement.... je prepare les cadeux pour feter quelques choses mais je peux le faire pour chaque jour... Merci a toi, tu as grand mon coeur plein d`amour
(Pardon pour mes fautes)
 
Je te souhaite beaucoup de soleil dans ta vie
Amicalement, Mila

C’est avec émotion que j’ai lu votre poème.

Je viens de perdre mon père de 77 ans dans des circonstances pénibles le 14 avril dernier. Il possédait une grande soif de vivre et je n’ai sans doute pas eu assez de partage avec lui. Je retrouved ans votre poème, mes sentiments de tous les regrets mélangés à la peine  et ceci me rend un peu moins seul sans soulager ma souffrance.

Merci pour ces mots affectuex qui donnent un peu de soleil.

Christian



Pour nous envoyer vos courriers, ouvrez la porte                                                                  

          Commentaires !

Retour à la page d'accueil

Hit-Parade