Pour nous envoyer vos messages : cecilejacobgar@skynet.be

 

28 mars 2008, message d'Albert Gilliquet à l'intention de vous tous qui le soutenez dans la maladie

 

A VOUS PARENTS, TOUT EST RELATIF !

 

-       « Vous savez, la lésion dans votre gorge, c’est pas beau ! »

-         « Eh docteur, cela veut dire quoi, c’ est pas beau ? « 

-         « A 80 %, c’est un cancer, c’est sur « 

  Cette nouvelle tombe comme un coup de massue, expression décidément bien trop faible : en réalité, c’est un rocher de plusieurs tonnes qui s’échappent d’un massif et vous anéantit.

En quelques secondes, quelques minutes peut-être, ma jeunesse défile à toute vitesse dans ma tête, et je m’étonne quant à la capacité du cerveau à retracer si vite 53 ans d’existence.

  Oui, mais je me ferais soigner, cela durera 6 mois, un an peut-être, que sais-je ?

Avec des hauts et des bas, on fera avec, enfin, j’essayerai en m’efforçant de garder le moral. Alors, s’il est vrai que j’ai songé à ma minuscule famille, à mes amis, à mes connaissances de hier et d’aujourd’hui, j’ai surtout pensé à vous tous, parents d’enfants qu’un accident à grièvement blessés ou tués. Et là, je me dis, depuis belle lurette, mais plus encore aujourd’hui, qu’aucun médecin, qu’aucun traitement ne sera de taille à lutter contre votre terrible souffrance. Pire, PERSONNE, ne détient LA Solution pour vous aider et tout au mieux, trouverez-vous des gens ( comme ceux que réunit notre asbl) qui vous comprendront et vous soulageront sans toutefois vous guérir. Je me suis même demandé comment tant de personnes dans votre cas, avaient encore la force de m’écrire, de m’encourager et de me soutenir. Qu’ils en soient ici remerciés.

Que ceux qui ne sont pas dans le cas le sachent : vous vous déplacerez à jamais dans une chaise roulante invisible, avec un poids colossal enchaîné à vos pieds.

  Alors, Cancer ou non, je continuerais à me battre pour vos anges et pour vous aider à traverser votre si pénible parcours … Promis !

  Albert Gilliquet - Vice-Président du GAR

 

Un poème de Patricia dédié à notre vice-président Albert Gilliquet et lu à la chapelle le 28 mars 2008

 

AMI, QUI ES-TU?

 

Un ami, mais qu'est-ce?

Un ami, c'est celui qui reste,

quand les autres s'en sont allés.

C'est celui qui peut tout changer,

d'un seul mot, d'un seul geste et

qui jamais nous laisse dans la détresse.

 

Un ami, c'est celui qui te connais,

sur le bout des doigts.

Et mieux que toi-même,

sur le chemin de l'espoir et de la foi.

Dans un pays où coulent le miel et le lait.

 

Un ami, d'un seul de ses sourires,

te fais rire aux éclats et si une larme

perle ses yeux tu es malheureux.

Même complétement à plat,

l'amitié surmonte le pire.

 

Un ami n'a pas peur de la séparation,

car il sait rester le même au delà des

distances, il est le gardien de tes espérances.

Pour toi il récolte et il sème,

pour te combler de son affection.

 

Merci Beb pour tous ce que tu fais pour nous

et les autres.

 

Patricia (maman de Grégory)

14 mai 2006, la fête des mères 

En ce jour de la fête de toutes les mamans, nous ne recevrons plus de fleurs, nous n'aurons plus un sms, nous n'aurons plus d'appel téléphonique, notre enfant ne nous dira plus "maman, je t'aime", tout cela parce que quelqu'un s'est permis de prendre leur vie. Tout ce qui faisait la joie de cette journée s'est envolé avec notre ange.

J'ai reçu aujourd'hui un magnifique texte d'une maman désenfantée, la maman de Gregory, je voulais vous écrire un petit mot à toutes, mais ce poème m'a tellement touché, que j'ai demandé à Patricia si je pouvais vous l'offrir à mon tour. Le voici et j'espère de tout coeur qu'il pourra mettre un tout petit peu de baume sur votre coeur meurtri.

Cécile, maman de Frédéric.

Maman chérie

Quand tu te questionnes sur le sens de la vie et de l’amour,

Sache que je suis là, avec toi;

Ferme les yeux et sens mon étreinte

Dans la douceur de la brise qui caresse ton épaule.

 

Quand tu te demandes si tu me reverras un jour,

Apaise tes doutes pour m’entendre :

Je suis le murmure des cieux

Qui parle de ton amour.

 

Quand tu perds toute notion de toi-même,

Quand tu te demandes qui tu es et où tu vas,

Ouvre ton coeur pour me voir :

Je suis l’étincelle dans la voûte étoilée qui te sourit,

Celle qui illumine la voie de ton cheminement,

 

Quand tu te réveilles le matin

Sans aucun souvenir de tes rêves,

Mais avec une impression de bien-être et de sérénité,

Sache que j’étais avec toi

À Combler ta nuit de ma présence.

 

Quand tu te languis dans les vestiges de ton chagrin,

Quand la plénitude et l’intégralité de semblent inaccessibles,

Pense à moi,

Sache que je suis là, avec toi,

Que je te touche à travers les larmes de tes amis

Qui cherchent à apaiser ta douleur.

 

Comme le lever du soleil qui illumine le ciel du désert,

Dans la gloire saisissante de la vie, éveille ton esprit.

Pense aux moments que nous avons partagés

Trop brefs mais O combien intenses,

Au temps où tu ne doutais pas que nous étions ensemble où

Tu ne doutais pas de ton destin

 

Sache que Dieu a crée ces moments dans le temps

Juste pour nous.

Maman chérie, je suis toujours avec toi.

Et en ce jour, je te souhaite avec tout mon amour, mon coeur,

Une bonne fête.

 

_ TON ENFANT _

 

Patricia (maman de Grégory)

 

 

Lettre ouverte à :

Monsieur le Ministre Landuyt, ministre de la mobilité

Tous les membres de la classe politique tant au niveau fédéral que régional

Les fonctionnaires du département « permis de conduire » au sein de la DIV

Les responsables de la GOCA

En bref a tous ceux qui décident en toute IGNORANCE DE CAUSE, sans tenir compte de l’avis de ceux qui sont particulièrement intéressés, les MOTARDS.

 

Messieurs,

 

A la lecture de l’avis annonçant la mise en place de l’A.R.2004014159 du 15.07.2004 fixant les nouvelles épreuves permettant l’obtention du permis de conduire moto nous sommes forcés de constater qu’encore une fois vous ne tenez aucun compte des avis des différentes personnes concernées.

Je vais me permettre de vous rafraîchir la mémoire.

Cette modification a été évoquée dès 2000 et a été refusée par TOUTES les associations de motards. Les motos écoles avaient émis les plus grandes réserves concernant l’épreuve consistant à réussir un évitement d’urgence à 50kms/h insistant sur la dangerosité de cette manœuvre. Le centre de maîtrise de la route de Nivelles avait signalé que cette manœuvre était au programme du stage 2 de maîtrise de la route, donc s’adressait à des motards ayant déjà suivi le stage 1 et maîtrisant déjà très bien leur moto.

Actuellement, les motos écoles signalent que leurs propres moniteurs, spécialistes de la conduite moto, chutent et se blessent régulièrement en suivant les cours de recyclage leur permettant d’enseigner cette manœuvre.

Combien de candidats motards blessés, peut être handicapés, vous faudra t-il pour vous rendre compte que cette manœuvre est dangereuse ?

Devront nous conseiller aux candidats motards de se présenter à l’examen revêtu d’une armure ?

Si vous imposez cette manœuvre pour obtenir le permis de conduire moto, il nous semble normal que vous imposiez aux candidats automobilistes de réussir la manœuvre consistant à effectuer un dérapage contrôlé avec contre-braquage. Les examinateurs sont-ils capables d’effectuer ce type d’épreuve et sont-ils à même de le démontrer ?

Depuis de nombreux mois maintenant, MOTARDS EN DEUIL…IN ROUW, insiste et se bat pour obtenir une meilleure sécurité pour les motards, à savoir :

-         revêtements de meilleure qualité

-         peinture antidérapante pour les marquages au sol

-         suppression et remplacement des rails de sécurité type hachoir à viande

Qu’avons-nous fais pour améliorer cette sécurité ?

-         conseillé aux motards de porter des gilets réfléchissants dès que la nuit tombe

-         mené des campagnes de sensibilisation pour lutter contre l’alcool au volant

-         incité les motards a adapter leur vitesse en fonction de l’état des routes

-         la ou la loi nous oblige à placer 2 capitaines de route nous en mettons 5 et malgré cela, des automobilistes essayent de forcer le passage

Comment avons nous été répondu ?

-         Nous déplorons la faible réactivité de communication et/ou de réparation de certains services de voirie".

-         Certaines régions mettent en place des campagnes de répression systématique

-         On nous a affirmé que 7 « monsieur moto » avaient été nommés, enquête faite auprès des intéressés, 5 nous ont confiés ne pas savoir ce qu’ils devaient faire.

-         Les tarifs d’assurance ne cessent d’augmenter.

Nous faisons appel à votre bon sens et vous demandons de reconsidérer l’obligation de réussir cette manœuvre.

Une solution raisonnable et pouvant satisfaire tout le monde consisterait à inciter les candidats motards à suivre un stage de maîtrise de la conduite moto, par un organisme agréé, en assortissant ce stage d’une ristourne de la prime d’assurance.

 

Dans l’attente de votre réaction et de votre réponse que nous pouvons éventuellement venir chercher nous-mêmes à Bruxelles lors d’une « promenade », nous vous prions d’accepter, Messieurs les « responsables » l’expression de nos meilleures salutations.

 

Pour le comité de l’asbl Motards en deuil…in rouw.

Gilbert Delporte, responsable politique.

 

 

                                                             Asbl « Motards en deuil…in rouw… »

« Nous sommes tous les acteurs de notre sécurité »

 

Gsm :0477/55.19.16…Fax :071/84.79.35

http://www.motardsendeuil.be

Siège social :26 Rue du Cheval Blanc 6238 Luttre

 

 

 

 


Chère Cécile,
merci pour tous les beaux poèmes que tu envoies et pour tout ce que tu fais
je te souhaite de passer avec les tiens un Noêl le moins triste possible
que cette année 2005 qui approche à grands pas paix et sérénité
Frédéric de don ciel veille sur toute sa petite famille
je t'embrasse
Janine       Décembre 2004

 

Ma chère Cécile,
 
Merci pour tout ce que tu nous apportes.
 
Tu t'oublies pour nous aider par ces gentils mots.
 
Je te souhaite une fin d'année paisible. Bien sûr pas de bonnes fêtes. Nous n'y pensons pas. Un peu de sérénité, avec la pensée toujours présente de nos enfants dans nos cœurs.
 
Plein de bisous ma chère Cécile

Décembre 2004

Cécile je voudrais vous souhaitez à ton mari et à toi mes meilleurs voeux pour la nouvelle année quelle sois un peu plus sereine c'est tellement magnifique ce texte je l'ai fait parvenir à 2 mamans comme moi je te remercie sincèrement 

Dominique

Décembre 2004

Mon cadeau du coeur pour votre fondation , pour votre fils Frédéric, tout nos anges.
 
Sylviane maman de Dadou.

 

http://ninku87.free.fr/0sylimage/fondationjacob.jpg

Décembre 2004

Main dans la main, sans arriver à comprendre le moins du monde ce qui s’était passé !!

      ***********************************************************************

Décembre 2004

Des fêtes de fin d’année qui sont une période propice au rêve et à la féerie qui ouvre les portes du monde magique, réunis toute la famille autour d’une table festive  , ce n’est qu’un cauchemar à vivre , quand il y a  une chaise vide autour de table ! En essayant délicatement brossée les poussiers  d’une année de plus passé  sur le drame  vécu, dans un environnement  incertain de la béatitude ici-bas et les gouffres insondables du ciel et les ténèbres de la vie, et dans le   souvenir de bonheur perdu, d’une manière quasi permanente d’une année à l’autre.

La vie n’a plus de sens quand on vie que dans le souvenir ! Le cœur à nu, on souffre . Mais la torture n’est pas brève , la loi «  fatale  » impitoyable qui séparera  les enfants à  leurs  parents  nous  tourmente  chaque  jour de l’année .

Ainsi Pour subsister , nous créerions un univers imaginaire , pour sentire leurs présences, comme les fleurs jettent leur parfum à pleine gorge , le visage dans nos mains, les yeux clos, nous croyons percevoir la respiration des êtres chers qui reposent dans l’attitude des morts…. Ce n’est que la brise. La brise effeuille sur nos mains une grappe de glycine, la caresse de ces gouttes d’aube l’apaise , on les ramasse, les respire tout à l’heure, de ces corolles et de la souffrance on extraira  un parfum  impérissable.

On ne peut pas s’exprimer ce sentiment avec  les mots, c’est ça la beauté l’amour  et personne ne  peut nous  enlever cet amour, n'a survie que dans le cœur et l'esprit, le plus mélancolique jardin terrestre, pour garder sa couleur et son parfum  de ce bonheur perdu. Malgré ce long voyage périlleux , nous les bercerons dans nos cœurs et les sentirons leurs odeurs envoûtantes , Jusqu’au le jour que la terre nous recouvrira .

Gardons  cet  espoir  en  nous,  miracle  peut-être ,  et  méditer  sur ce  propos , 

 bien  que  difficile, essayons  de  regarder l'avenir comme  si chaque  jour  nous  rapprochait de lui jusqu' à ce qu'il  revienne  debout  vers  nous et qu'il nous dise :

  «  zut !  je  m'étais  endormi ,  il  est  temps  que  je  continue  mes  travaux.. »

        Finalement reste notre seul espoir de le revoir à nouveau, n'est-ce pas ?

 

                Heureux celui qu’il le croit sans avoir vu !

« Ô mon peuple, reviens et cherche-moi cent fois plus fort.

Cherche-moi de tout ton cœur et je me laisserai trouver.

Viens à moi, et je te guérirai de ton infidélité.

Mets-moi à l’épreuve et je te répondrai et tu verras que Je Suis.

Je répandrai  de l’eau sur le sol assoiffé, des flots sur la terre desséchée.

  Si tu fais de ma Loi un habit et de mes commandements des joyaux, je t’accueillerai et je ferai pour toi des choses jamais réalisées depuis la création du monde.

Je suis Dieu sans égal.

                                                            Oracle de YHVH  »

                 

Lili  Maman d’Atta

Pour tous ceux qui n'osent pas demander.

Pour que ta solitude ne soit pas le reflet sombre de ton âme

Pour que la solitude ne soit pas la conséquence de ton propre enfermement

Pour que la solitude ne soit pas la réponse logique à ton dérangement

Alors frappe à la porte de Cécile et tu iras sur son site, tu y verras un site de tendresse et de réconfort , site d'Amour

MERCI ENCORE MERCI D'ETRE MON AMIE....

Geneviève

Décembre 2004

merci Cecile et a toutes les personnes de votre association pour ces mots de réconfort vous êtes formidable, je vous souhaite également a vous tous de bonnes fêtes et une nouvelle bonne année 2005!! merci encore!!

Marie.

Décembre 2004


 

Chère Cécile,

J'ai été surpris (dans le très bon sens, évidemment, c'est malin !) en voyant ton mail de cette nuit : c'est un texte magnifique, plein de sentiments, émouvant à en crever, à un point tel que si ton nom n'apparaissait pas en fin de ces lignes, j'aurais immédiatement dit "ça vient de Cécile, pas de quelqu'un d'autre, impossible de faire passer ces choses comme elle sait le faire lorsqu'une maman parle de son fils disparu".
Et pourtant, des mères qui parlent puis écrivent à propos d'un sujet aussi douloureux, j'en connais; mais des mamans qui rédigent de cette manière, je ne sais qu'en mentionner une : toi.
Je suis content de travailler avec une Présidente récompensée; écrire ceci est d'une banalité catastrophique... Aussi, je préfère dire ; "je suis fier d'avoir une seule amie si sensible et qui possède l'art -très rare- de communiquer cette sensibilité à des personnes qui n'ont pas vécu pareil drame, à un point tel qu'elles peuvent se demander si elles n'ont pas vécu une aussi pénible expérience".
De surcroît, cette amie est primée : ce n'est que justice.

Bisous,

 

Albert et Dominique

 

 

                     Un message qui nous est envoyé par M. Francis Gengoux, papa de Jean-Sébastien

 

Lettre du ciel de Jean-Sébastien
 
A ma famille et tous ceux qui me sont chers,
 
Je voudrais vous dire quelque chose .
Mais tout d'abord, vous faire part, que je suis bien arrivé .
Je vous écris du ciel.
Ici je demeure avec Dieu .
Ici, il n'y a plus de larmes de tristesse; plus de douleurs mais de l'amour éternel.
S'il vous plaît ne soyez pas malheureux parce que je suis hors de votre vue.
Rappelez-vous que je suis avec vous pour l'éternité
Aujourd'hui j'ai dû vous quitter , ma vie sur la terre étant terminée.
Dieu m'a pris et m'a étreint et Il m'a dit,
Je t'accueille, comme c'est merveilleux d'être dans ses bras..
Il m'a expliqué que tous s'y rejoindraient un jour
Il y a tellement à faire, pour aider tout ceux qui souffrent sur la terre.
Dieu m'a donné une liste de choses, pour que je puisse l'aider.
Dans la liste, il y avait le plus important être près de vous pour que vous ressentiez ma chaleur et mon
amour. Et pendant votre sommeil vous survolez pour être plus près de vous quand dans votre coeur meurtri vous
n'arrivez plus à vous endormir.
Dieu et moi sommes si proches de vous.... au milieu de la nuit.
Quand vous pensez à ma vie sur la terre et toutes ces années d'amour que nous avons partagés
Mais n'ayez pas peur de pleurer : il soulage vraiment la douleur;
Souvenez-vous il n'y aurait aucune fleur, à moins qu'il n'y ait un peu de pluie.
Je regrette que je ne puisse pas vous dire tout ce que Dieu a projeté pour moi mais si je devais vous le
dire, vous ne comprendriez pas.
Mais une chose est certaine, quoique ma vie sur la terre soit finie
Je suis plus proche de vous maintenant, comme jamais auparavant.
Il y a beaucoup de chemins difficiles pour vous et beaucoup de collines pour trouver le bonheur et la sérénité;
Mais ensemble nous pouvons le faire en prenant un jour à la fois.
C'était toujours ma philosophie et je le voudrais pour vous aussi;
Cela comme vous donnez au monde, le monde vous donnera.
Si vous pouvez aider quelqu'un qui est dans la douleur
Alors vous pouvez dire à Dieu la nuit ...... "Ma mort n'était pas vaine."
Et maintenant je suis heureux.... car je suis si près de vous.
Sachant comme je suis bien et que chaque sourire que vous apercevez c'est moi près de vous.
Ainsi si vous rencontrez quelqu'un qui est triste et qui a le moral par terre tendez-lui votre main
donnez-lui cette chaleur que je vous envoie avec amour
Quand vous descendez la rue et que vous pensez à moi tristement regardez bien je suis juste de l'autre coté
de la route
Je marche devant vous pour vous ouvrir la route celle où en pensant à moi les souvenirs vous refont sourire.
Et quand c'est le temps aussi pour vous de partir.... de ce corps et être libre
Donnez-moi votre main


Commentaires !

Retour à la page d'accueil

Votre courrier