EN SOUVENIR DE PIERRE

Cette photo-montage a été réalisée par Dominique Honoré, papa de Catherine

 

 

Hommage à notre fils Pierre Gustin

Victime d'un automobiliste "distrait"

 

                                            Pierre, notre fils, est né le 5 février 1982.

  Ce jour là,  notre famille s’est encore agrandie avec ta venue auprès de ton frère Jean-Marc,  et suivie par la suite, de ta sœur Nathalie.

Et pour nous,  le plus beau cadeau que la vie nous ait apporté.

  Malheureusement, Pierre, tu nous as quittés le 26 février 2002, tu venais d’avoir 20 ans.

  Pierre aimait le mini-foot et avait à cœur de former sa propre équipe.

  Il aimait le travail en équipe et adorait ses études en horticulture.

  Il était toujours serviable envers les autres, toujours prêt à aider son prochain.

  Il adorait  ses nièces Emilie, Amandine et Brenda,  auxquelles tu manques terriblement et chaque jour, elles pensent à toi,  mon ange.

  Tes amis te regrettent terriblement, la vie sans toi n’est plus la même pour eux.

  Ta façon de vivre la vie à pleines dents, ta façon de bouger à tous moments, et les câlins que tu nous apportais à papa et moi, tout cela nous manquera à jamais.

  Pierre était toujours très soucieux de nous, et il nous apportait à la fois amour, tendresse et bonheur dans notre vie de tous les jours.

  Souvent, nous remettons la musique que tu aimais comme « le rêve d’un homme » de Sonia Lacen ou  « aimer » de Roméo et Juliette, et en l’écoutant,  on repense à toi et au merveilleux bonheur que tu nous a apporté.

  Pierre, notre ange, tu resteras à jamais dans notre cœur et dans nos pensées.

  Nous t’aimons de toutes nos forces,

 

 Et nous veillerons sur toi pour l’éternité.

Maman, Papa, ton frère et ta soeur et toute ta famille

 

 

Pour visionner l'album de Pierre :

 

                  

Pour adresser un message ou un mot de réconfort à la famille de Pierre

Cliquez ici

 

Chère famille

Nous avons fait votre connaissance. Nous nous souvenons très bien, Rose-Mary et moi, du soir où nous vous avons rendu visite. Vous étiez complètement perdu. Un dossier classé sans suite ! Rien de fait pour reconnaître que votre enfant est une victimes. Vous nous avez fait confiance et nous pouvons désormais remédier à cela et faire en sorte que l'auteur de ce crime de la route soit traduit devant un tribunal, mais aussi vous permettre de vous constituer partie civile et de pouvoir offrir une tombe décente à votre fils.

Nous continuerons à nous battre à vos côté pour que justice soit rendue. Je vous dédie ce texte à vous tous, sa famille et à toi Pierre des étoiles

Un ange part,
Un  ange vient;
Et pour un ange qui part,
Une étoile devient;
Là-haut, bercé par les nuages,
Sa maison n'est maintenant;
Plus qu'une fleur en voyage,
C'est une Rose, évidemment.

Mais là-bas, près de ses bagages,
Un  être de lumière,
Veut retrouver ses parents;
Et du haut de sa montagne,
Cet  ange, calmement,
Les rassure en leur disant,
Que TOUJOURS il sera présent,
Mais dans le coeur, évidemment.

Cécile et Jean-Pierre - Parents de Frédéric Jacob

Aux parents de Pierre,
 
Je connais l'histoire, trop brève il est vrai, de Pierre; j'en sais suffisamment, en tout cas, pour dire que la vie est vraiment stupide lorsqu'elle s'arrête si tôt. Si tôt, alors qu'il  restait à Pierre, tant à faire, tant à dire, tant à donner, tant à vous enchanter, ...
Et c'est donc un automobiliste paranoïaque (il regardait derrière lui pour voir s'il était suivi !) qui l'a tué, qui lui a ôté toutes ses joies à venir, toutes ses magnifiques années qui s'annonçaient certainement à lui, en même temps que ce fou l'a ôté à l'attention des siens.
Si je suis bien conscient que je ne puis vous apporter grand'chose, je tenais quand même à vous faire de tout mon soutien.
 
Albert GILLIQUET
Vice-président du GAR



Je pense très fort à toi Micheline et à toi Cécile

Dominique, la maman de Kevin

Bonjour, je suis la maman de Grégory (décédé accidentellement à l'âge de 18 ans par un automobiliste de 80 ans lui même distrait et sans regret)

Je sais que les années n' atténuent nullement notre douleur. Pourquoi se mentir à soit même. Voici un message que je vous dédie :

 

A vous nos enfants, nos anges

Vous qui nous avez appris à vraiment aimer

Alors que nous allions laisser s'éteindre par malheur

La flamme ardente de notre coeur

Vous qui nous offrez une voie en or

Pour nous faire voir nos fausses croyances sur la mort

après vous avoir montré notre peine et ses limitations

Nous vous donnons notre paix, notre sensibilité

A vous, nos enfants, nos anges

Vous si proche de nous dans cette vie

Nous vous promettons de couler avec le flot de la vie

Car nous comprenons mieux aujourd'hui ce qui nous lie

Vous nous avez tant appris

Que nous croyons que chacun de nous essaie de créer

Un paradis de bonheur, d'intelligence et d'amour dans

L' harmonie.

 Patricia (maman de Grégory)

Cher parents,

 

En cette triste période où les bons moments font surface, une date bien douloureuse à laquelle vous ne pouvez échapper. Sachez que je suis de tout coeur avec vous. Le chemin est long et nos enfants nous manquent tellement. En une fraction de seconde  notre vie a basculé suite à l'inconscience d'autrui. Je vous embrasse et pense à vous. Tendres pensées pour Pierre. Je suis persuadée qu'il vous accompagnera tout au long de cette triste journée. Courage

 

Lucienne, maman d'Eddy
 

 

Mon coeur et ma pensée est avec vous un si beau jeune homme quelle tristesse je crois comme vous que la vie n'est plus pareille,félicitations un très beau texte rempli d'amour d'une maman à son fils. 

Dominique une autre maman endeuillé.

25 février 2006

Aux parents de pierre

 
Dès les premiers jours de l’accident, comme tous les parents désenfantés, nous avons pris la mesure du drame qui a frappé plusieurs familles auparavant. Cela s’est alors traduit par une terrible catastrophe aux parents au cours de leur existence, qui nous entraîne sur des chemins à la fois connus et méconnus, ce que tout le monde pense et que personne n’imagine… Aujourd’hui, nous ressentons une émotion très particulière, car une fois de plus, la vie d’une famille est basculée dans une véritable horreur.
 
 
 
Pour toutes les bonnes raisons du monde, l’amour de nos enfants nous marque de son empreinte et nous aide à survivre à ce destin tragique qui est le nôtre… Une triste histoire prenante et surprenante, qui nous entraîne vers l’entraide, comme une béquille. Mais on y retrouve surtout le courage, la détermination et la ténacité pour remonter la pente, même à empêcher d’échouer contre les destins difficiles, sinon tragiques à mourir, rien que pour l’amour de nos étoiles montantes et d’être fières de celui ou celle qui nous appelait Maman. Sans la volonté, la force de caractère et l’amour infini où serions-nous actuellement ?

www.chez.com/terrorismedelaroute

A Micheline, sa famille et Pierre
 
Quatre ans après, vous devez toujours vous poser la question, pourquoi lui ?
Il était au mauvais endroit, au mauvais moment
C'était le destin, la fatalité, diront les gens
Eh bien, non ! Un meurtrier de la route a croisé son chemin
Et ne lui a laissé aucune chance
Distraction, assoupissement, vitesse, alcool, drogue
Tous, sont des assassins en puissance
Mais protégés par la justice, ils bénéficient d'une chance de réhabilitation
Tandis que la victime est laissée pour compte
Et sera salie de nouveau, car justice ne sera jamais rendue
 
Micheline, nous sommes contents de t'avoir revue ce soir
A la Chapelle Notre Dame en chemin
Il nous a paru que tu affichais une certaine sérénité
Tu fais désormais partie des familles endeuillées
Les seules qui peuvent te comprendre et te donner
L'occasion de parler de Pierre et cela est le plus important
La société nous a laissé tomber et nous en avons fait de même
Courage à vous tous
 
Rose-Mary, Arnaldo D'Amario (parents de Christophe+)



Chers parents de Pierre,
 
En ce jour où votre vie a basculé sachez que je pense à vous, à votre famille et surtout à pierre qui est parti dans un autre monde à cause de l'inconscience d'un autre
La vie n'est jamais plus comme avant, mais sachez que c'est votre enfant qui vous guide sur ce terrible chemin
un jour nous reverrons nos enfants
de tout coeur avec vous
Janine maman de David parti aussi à l'age de 20 ans d'un cancer
je vous serre contre mon coeur
 


Bonsoir chers parents de PIERRE

Je suis la maman de JEREMY qui venais d'avoir 8 ans. Il allais chercher le
pain en vélo quand une femme  en voiture nous la fauché gratuitement. Il
parait quelle a eu peur du poids lourd en face. Il a eu son accident le 13
mai 2003 et il est parti au ciel,le 24 mai 2003.
Jérémy est resté 12 jours dans un coma profond. Il est mort d'un oedème
cérébral grave.
La femme continue de couler des jours heureux. Jérémy est mort en Polynésie
Française(le paradis).Nous étions à 2 mois de revenir en France après un
séjour de 2 ans magnifique. Mon Jérémy est revenu dans une urne(un calvaire
permanent).

Je vous comprend aussi,Pierre jeune aussi,plein de choses a faire a
voir,les copains,copines, etc...........
Nos enfants ont la même histoire. Ils étaient en vélo et 2 abrutis nous les
ont tués.
Ils serons punis de toute façon, si il y a une autre vie après!!!

Il nous faut beaucoup de courage pour les frères et soeurs qui on besoin de
nous et il faut continuer de parler de Pierre toujours,même si cela dérange.
Pierre sera toujours la!!!!! comme mon Jérémy,Frédéric et tout ces
gosses!!!!!!!

Amicalement 

maman de Jérémy


Nous sommes de tout coeur avec les parents de Pierre et leur envoyons toutes
nos amitiés et une poignée de courage .

Les parents du petit Kevin Suarez

Aux proches de Pierre,
 
Je viens de lire l'hommage rendu à votre fils, à votre ange.
Je tiens à vous assurer de tout mon soutien.
Pierre était à l'aube de sa  vie; il avait encore tellement à vivre, à rencontrer, à ressentir...pourquoi est-il parti si tôt?
Pourquoi la vie enlève-t-elle le plus cadeau qu'elle fait, un enfant...
Autant de questions, autant de souffrances...
Au départ d'un ange, il reste les souvenirs, les moments partagés remplis de bonheur, de complicité... mais que c'est tellement injuste et révoltant de devoir vivre sans lui, sans sa présence physique...
 
Pierre veille sur vous, gardez courage...
 
 
 Rien qu'un petit mot...

Rien qu'un petit mot
pour te demander de nous aider à surmonter
les rudes épreuves d'ici-bas.

Pour te supplier de nous envoyer,
du plus profond de ta victoire,
ce petit morceau de bonheur,
qui s'est perdu dans le labyrinthe de la haine.

Rien qu'un petit mot
pour t'implorer d' effacer les fissures
les injures, les obstacles, les incompréhensions
Pour te rappeler que l'on compte sur toi
que l'on a besoin de ta force, de ta foi

enfin, rien qu'un petit mot
pour t'affirmer que l' on t'aime
que le plus grand palais, que le plus pur rubis
n'est, en comparaison, qu'éphémère beauté
 
 
Rachel MAGER
Psychologue Bénévole du GAR
0474/78.80.69
rachelmager@yahoo.fr

 

 

Retour au sommaire

Retour à la page d'accueil

 

Commentaires !

Hit-Parade