le 6 mai 2005

Dixième anniversaire
du décès tragique de notre fils,
 
Michaël SOLOT
 
Trop lourde est cette rupture
Que notre coeur a du accepter.
 
Nous avions cru qu'avec le temps,
notre peine aurait pu s'atténuer,
mais nous nous sommes trompés.
 
Trop moche est cette nuit qui t'a enlevé...
 
Et même si la vie ne nous a pas permis
de vivre à tes côtés pour toujours !
 
Rien, non rien, ne détruira, dans notre coeur, ton sourire, ton amour.
 
De part de papa, maman, frères, soeurs, beaux-frères, belles-soeurs, 
neveux et nièces.  
 
 

 

                                                                                         

cliquez sur les images pour agrandir

 

 

 

Pour envoyer un message de réconfort à la famille de Michaël

 

Chers Jean-Paul et Liliane,

La vie ne nous a pas épargné, nous voulions vous dire que nous sommes de tout coeur avec vous pour ce très pénible anniversaire. Nous savons votre souffrance, mais aussi votre combat pour que diminue ce carnage sur nos routes. Nous voulions  dédier ce texte Michaël et à vous  toute sa famille.

Au son de la triste
Mais douce musique
Sur le dos des milliers de larmes qui coulent
Sur le dos des cœurs défaits
Derrière nos yeux noirs
Et toi là-haut, devant ton immense pays blanc
Tu pousses des ailes
Pour toucher aux étoiles
A la lune….aux nuages!
Veille sur nous
Les pieds dans le vide
On glisse
Mais toi, tu voles
Et tu tends la main
On a une boule dans la gorge
Qui est toujours sur le point d'exploser
L'amour aux yeux
Qui crie douleur.

La mort à la bouche
Qui veut s'enfuir
La vie à la main
Qui touche le cœur
Mais toi de là-haut, tu restes là….tout près
Tu es comme le vent
On ne peut te voir
Mais on te sent…
Tout près de nous
Nous t'aimons, toi là-haut.

Cécile et Jean-Pierre Jacob

Parents de Frédéric


Michaël... UN ANGE AU PARADIS...
Courage.
Milles pensées.
TENEZ BON.
De tout coeur avec vous.
Milles pensées.
Francis le papa de Jean-Sébastien.
http://jean-sebastien.sausset.chez.tiscali.fr/js.htm

Quelques mots pour Michaël
 
Vous connaissez certainement cette triste chanson de Dalida "il venait d'avoir 18 ans". Michaël en avait 19 et ce n'est ni une histoire d'amour  ni une maladie qui l'ont tué : c'est un banal accident de la route,  de ces horribles drames que l'on voit quotidiennement dans nos journaux. Quelques mots, quelques lignes parfois, dans le coin d'une page devraient donc  suffire à effacer toute une vie : au même titre que bien d'autres, je reste révolté que ce garçon, que dis-je ? : cet enfant !- voit sa vie écourtée aussi bêtement. Mais il n'y pas de bonne raison pour mourir : c'est vrai, mais être la victime sans défense d'un accident de la route, existe-t-il pire injustice ? Et une nouvelle fois, force est de constater qu' conducteur ivre est à la base de cet homicide.
Mes pensées vont à sa maman bien sûr, mais aussi à Jean-Paul qui, depuis lors,  se bat  pour que pareille catastrophe ne survienne plus. Nous tous, sommes à vos côtés pour vous aider dans cette voie et peut-être, atténuer quelque peu votre douleur ...
 
Albert GILLIQUET
Vice-président du GAR

Aux Parents de Michaël
 
Madame,
 
Mourir à 19 ans sans avoir eu d'enfant
Que dire après votre poème dédié à votre fils
Que dire à celui qui l'a tué après avoir bu
Que faire pour alléger votre peine
Rien ne remplacera Michaël
Mais maintenant je sais qu'il existe un espoir
de revoir nos enfants
Je sais que tout ne s'arrête pas là
Votre coeur le sent bien et votre âme aussi
Que ces fleurs soient déposées sur la tombe de votre fils
Que l'Amour que je ressens pour lui illumine les étoiles
dans ce ciel si sombre
Que votre enfant vienne chanter doucement à vos oreilles
pendant votre sommeil
Que votre Amour pour Michaël vous donne la force de
vivre encore longtemps pour lui , partout ou vous aller il est toujours là et le silence qui suit est encore de lui.
la Maman de Dominique (France)
je dédie également ce poème écrit par le frère de
Dominique voir :
Site Google ' Accident Dominique ' ( livre ouvert )
JE VOUS EMBRASSE DE TOUT MON COEUR
JE PENSE A VOTRE FILS COMME A Dominique

Monsieur et Madame Solot,
 
De tout coeur, je suis en pensées avec vous pour ce si triste anniversaire. Je me mets également à vos côtés dans ce combat contre l'insécurité routière et dans ce désir que la mort de votre enfant ainsi que de tous les autres enfants soit enfin reconnue comme injuste et grave aux yeux de la société.
 
Virginie Pirotte
Psychologue au GAR
Cordinatrice régionale PEVR

Chers Parents Michaël ,
 
 Il n’y a pas d’un baromètre pour la douleur et avoir une idée juste de la souffrance endurée
par la famille dont sa vie est sauvagement brisée par cette barbarie des temps modernes.
Il a suffi d’un pas de trop ou  une seconde de d’inattention, ou une erreur d’appréciation ,
 mener au pire pour faire basculer la vie d’un enfant et toute la famille dans l’horreur
et la souffrance d’ un manque et l’absence irrémédiable qui grandit au fil du temps par
la présence de l’absence .
 
Le temps n’efface pas la souffrance !!
On monte le long d’échelle qui n’a point de fin, en disant
« A quand la fin  » 
 
 Responsable et coupable de cette tragédie c’est un assassin impunie ,
un monstre  égoïste inconscient, qui se permet de mettre fin à la vie de quelqu’un .
Car  il n’y a point de prédestination dans ce gens de crime .Si il’ en était autrement,
nous n’aurions point le droit de critiquer ou de louer quiconque, car il ne ferait
que jouer un rôle, comme un acteur dans une pièce de théâtre. C’est insensé…
 
En vous souhaitant beaucoup de courage , une sincère pensée pour Michaël.    

 

                       Lili la Maman d’Atta

Noiseux, le 6 mai 2005

 

 

Cher Jean Paul,

Cher Liliane,

 

 

Les années qui ont passé cette peine toujours intacte,

comme l’Amour que nous portons à nos enfants !

A travers de tes parents nous avons appris à te connaître,

vivre chaque instant intensément avec le même sourire et cette même joie.

De la haut, protège ta famille et tes amis.

 

Nono, Dominique

Parents de Catherine

Chers Parents,
 
Ce que je vais vous dire est extraordinaire.
Je rentre de voyage aujourd'hui et j'ai vu, dans l'avion, le sosie de mon fils, avec quelques années de plus.
 
Le plus fou est que quelqu'un à qui j'avais, pendant ce séjour à l'étranger, montrer simplement une photo de Damieni à quinze ans, l'a aussi reconnu.
Moi, très rapidement, j'ai eu envie de prendre ce jeune dans mes bras.  Si je l'avais fait, on m'aurait prise pour une folle.
 
J'en ai été bouleversée et je le suis encore.
 
Je ne crois plus en Dieu, mais je me dis que Damien est toujours là par ce genre de manifestation.
 
Nos enfants seront toujours près de nous.
 
Lydia, Maman de Damien.

 

 

Excusez mon retard mais je crois qu'il n'est jamais trop tard pour rendre hommage à nos enfants, comme vous dites si bien nous croyons que le temps peut arranger les choses mais si peu de les avoir connues fut un bonheur et de les avoir perdues il n'y a pas de mots.
Je suis certaine que votre ange Michael veille sur vous
 
Dominique de Laval (France)

monsieur et madame Solot. 

nous vous souhaitons beaucoup de courage . la vie est cruelle et pourtant doit être vécue,sinon nous nous retrouverions devant une voie sans issue. mille pensées à Michael.        

 Nathallie et Mohamed  parents de feu Miguel                                                                                                

Chers parents,

Un cauchemar au sein de notre petite famille qui c'est heureusement bien terminé, ne nous a pas permis de vous envoyer à temps des mots de réconforts pour le triste anniversaire du départ de votre grand fils.

Nous savons malheureusement que la douleur ne s'apaise pas, le temps fait simplement que cette douleur est un peu apprivoisée par moment et que par d'autres moments, elle est intense.

Nous sommes en pensée pour vous et votre famille, nous voulons croire que tous ces enfants et ces jeunes arrachés à l'amour de leur famille sont toujours là.

Ils nous entourent d'une façon différente.

En pensées avec vous.

Françoise et Patrick Genette (et leurs enfants: Bertrand, Maxence des étoiles, Gauthier et Clarisse).


Chère Cécile,
                     Les nombreuses marques de sympathie nous témoignées à l'occasion du 10ème anniversaire du décès accidentel de Michaël nous ont vraiment beaucoup touché. Liliane et moi tenons sincèrement à te remercier d'avoir été la base de cet élan de générosité. Je ne sais hélas contacter personne, faute d'adresse, aussi je te demanderai de bien vouloir transmettre mes sentiments de profonde gratitude à tous.
Encore merci, à bientôt.                                                     
                                                                                                                                         Jean-Paul
Liliane et moi avons vraiment été très touchés des nombreuses marques de sympathie qui nous ont été témoignées à l'occasion de l'anniversaire du décès de notre enfant. Nous voulons vous remercier tous les deux pour la gentillesse de votre message, de même que tous ceux qui ont tenu à nous envoyer un mot d'encouragement. Vraiment, cela nous a été droit au coeur.
                                                                                                     Liliane et Jean-Paul.

 

Commentaires !

Retour au sommaire

Retour à la page d'accueil