EN SOUVENIR DE MARCEL                               

 

        Le 13 octobre 2001, par une belle journée d'été indien, Marcel se promène au Luxembourg sur sa moto. Il vient de quitter sa maman qui ne le reverra plus jamais vivant. Une automobiliste inconsciente et pressée grille un stop et c'est le choc fatal pour ce jeune homme. Marcel est le fils unique de Monique qui restera pour toujours inconsolable de ce manque de son enfant. Son beau-Père Etienne s'associe à cet hommage car lui aussi est en souffrance.

Voici le poème qu'elle lui dédie en souvenir de lui

Pour toi mon fils, mon ange chéri

  Tu me manques tellement. Ton sourire, tes yeux malicieux, nos fous rires interminables qui partaient pour des riens, ces petits riens qui m’apportaient toute la richesse du monde. Ce monde qui n’est plus rien sans toi, toi qui me donnais tant de bonheur, cette vie si merveilleuse est finie. Tu n’es plus là. Tu es si présent dans mon cœur.

Je donnerais tout ce que je peux pour que tu sois près de moi, je voudrais te toucher, te prendre dans mes bras, te serrer si fort jusqu’à étouffer ton corps de ma tendresse maternelle. Cela, je ne le peux plus, ça me ronge de l’intérieur.

Quatre années de jours sans fins et de nuits sans lendemains. Malgré tout ce que tu me donnes comme forces pour continuer, sans toi, je ne suis plus personne. Il n’y a plus de suite à ton histoire, pas de petits enfants à gâter, il n’y a plus que ce grand vide depuis ton départ. J’attends qu’enfin arrive le jour où je pourrai te retrouver pour ne plus jamais te quitter.

  Je t’embrasse très fort, mille bisous mon ange,

Je t’aime,

 

Le vendredi 28 octobre, une messe sera célébrée à la mémoire de Marcel, à la Chapelle dédiée aux victimes de la route "Notre Dame en chemin" à Boncelles et ce à 18H30. Nous vous invitons a entourer de votre présence les parents de Marcel. Pour tout renseignements, cliquez sur le petit chien ou téléphonez au 087/22 14 31-0498/83 24 97

Pour adresser un message ou quelques mots de réconfort aux parents de Marcel :

Les photos de la commémoration pour Marcel 

 

Chers Monique et Etienne

Nous connaissons votre peine pour la vivre nous aussi au quotidien. La perte de votre Ange restera gravée dans nos mémoires. Nous n'avons pas de mots capables de vous guérir, nous pouvons juste être à vos côtés et tenter de vous apporter un peu de réconfort. En cette journée, nous serons avec vous en pensée et avec tout notre coeur. Et tout simplement, nous vous disons "on vous aime"

Cécile et Jean-Pierre, les parents de Frédéric

Chers parents de Marcel,

 Je suis de tout coeur avec vous. Je vis la même douleur que vous depuis presque 3 ans et demi. Le temps n'efface pas le poids que nous portons. Nos enfants sont toujours là dans nos coeurs, à jamais.
Tenez bon pour lui, pour vous. Nous avons perdu la définition du mot heureux, mais nous avançons comme nous pouvons.

Affectueuses pensées à vous et à votre cher Marcel parti trop tôt.
Nicole, maman de Véronique, assassinée à 26 ans et demi par un malade mental.

 Merci ma Cécile, courage à toi aussi. Tu donnes tant pour tout le monde.
Prends soin de toi.
Je t'embrasse

Nicole

Chère Monique, Chère Etienne,

 

4 ans déjà que Marcel est parti. Il n'existe certainement pas de paroles capables de décrire la peine que l'on ressent lorsque pareil drame survient et vous anéantit, pas de mots non plus pour vous aider à surmonter la douleur qui est la vôtre au quotidien. Je vous rencontre régulièrement et à chaque fois, je me dis que je suis décidément bien dépourvu pour vraiment vous soutenir. Aussi, puissiez-vous trouver en ces quelques pensées un peu de ce réconfort dont vous vous avez tant besoin. Je pense à vous et veux, en ces difficiles moments, vous faire comprendre que je suis auprès de vous et pas seulement aujourd'hui ...

Albert

  Hit-Parade

HOMMAGE A MARCEL

 

Croyez bien, en ces journées particulièrement sombre, je voulais vous apporter la petite lueur d’une bougie dans l’obscurité d’un tunnel sans fin, elle s’appelle la compassion, l’amitié, l’émotion, solidarité et partage de peine, elle ne s’arrêtera pas à ces mots, mais vient du plus profonde de mon cœur meurtri en souffrance autant que le vôtre. Car nous sommes sur la même longueur d’onde et la même amplitude de douleur. Croyez-moi sur parole, j’en ai pris une overdose…

On dit, l’amour fait tourner le monde ! Pour l’amour d’un enfant perdu qui va faire basculer l’existence d’une famille, les survivants en sursis, ne voulant que partir au Royaume des gens supposés heureux…

L’amour transcende la mort, c’est une question de temps !

 

Lili jadis " Mère " d’un fils unique qui s’appelait Atta

--

Chère Monique, cher Etienne

Nous pensons très fort à vous en ce triste jour anniversaire du départ de Marcel.

Vous avez rendu un bel hommage à Marcel.

Il était parti en ballade à moto. La ballade s'est terminée en cauchemar pour vous.

Pourtant, rien ne laissait présager qu'il ne reviendrait plus.

Nous sommes sûrs que vous l'attendez encore et espérez comme tous les parents, qu'il va rentrer d'un instant à l'autre.

Il est vrai, que tout s'arrête quand on perd son enfant. Même le soleil fait mal, parce que vous devriez être de bonne humeur.

Mais c'est impossible puisqu'il manque Marcel et lui seul pouvait vous apporter le bonheur.

Pas de mariage, pas de petits enfants, pas de baptême, pas de St Nicolas, pas de Noël, plus de fêtes.

Mais tâcher de garder les meilleurs moments que vous avez passé avec lui.

Il serait heureux là où il est, avec ses nouveaux amis: "les enfants victimes de criminels".

Nous vous embrassons très fort Monique, Etienne et Marcel.

Rose-Mary, Arnold et Christophe.

 

Chers Monique et Etienne

 

En cette journée anniversaire du départ de Marcel, je suis de tout coeur avec vous par la pensée. Quoi de pire de perdre son enfant, une partie de soi s'en va et nous restons à jamais des parents amputés. 4 ans déjà c'est si loin, et si proche à la fois. Je vous souhaite courage dans ce combat journalier Votre peine est mienne et je tenais à vous dire que je comprends ce que vous vivez au quotidien. Courage, mot bien vague, mais sincère. Puisse Marcel vous faire un petit signe pour vous réchauffer le coeur en cette triste journée. Je vous embrassse.

Lucienne, maman d'Eddy

De tout coeur avec vous en cette terrible journée, le temps n'efface rien, on apprend seulement à vivre avec cette souffrance au plus profond de notre coeur

Je suis comme vous je n'aurai jamais de petits enfants et cela rajoute à notre douleur

Je vous embrasse

Tendres pensées pour Marcel

Janine la maman de David parti à l'age de 20 ans il y a bientôt 14 ans

Chers amis
 
 
Une journée bien difficile.
Marcel, continue à vous donnez beaucoup de courage,
de force pour continuer cette vie si injuste.
L'amour que nous parents avons connu avec notre enfant,
jamais personne ne pourra nous le prendre.
Nous sommes de tout cœur avec vous.
 
Nono, Dominique, parents de Catherine
 

Pour toi Monique 

Je serai avec vous en pensée, la distance n'a pas de limites. Je comprends votre immense douleur, moi aussi mon fils est décédé d'un accident de moto et il était aussi mon seul enfant. Oui Monique nos amours resteront à jamais dans nos coeurs ma peine aussi est immense mais j'ai la certitude de coeur de maman que nos enfants veillent sur nous en tout temps cela me permet de continuer.

 Je vous embrasse et courage à vous et à votre conjoint

Dominique la maman de Sébastien de Laval  

Aux Parents de Marcel
Une année encore sans votre enfant
Désormais le temps ne compte plus
Chaque jours qui passent vous rapproche un peu plus de lui
Pourtant il ne vous a jamais quitté
Il suffit de sentir pour le respirer
Il suffit de l'écouter pour l'entendre
Écouter son rire
Je partage votre peine, le degré de votre souffrance est proportionnel
à l'intensité de votre Amour pour votre fils
En ce jour si particulier ou votre enfant  a quitté ce monde
Il est désormais dans ce qu'on appelle l'invisible
Je vous embrase de tout mon coeur et je serais avec vous par le prière


Geneviève
La maman de Dominique


Aux parents de Marcel

                                  Je m'imprègne de cette belle mélodie pour que vendredi le 28, soit une journée de pensées

                                  pour votre fils unique. Je ne l'ai pas connu, mais cette musique entraînante et pleine de joie

                                  de vivre me donne une image de sa personnalité dynamique.

                                  Ce vendredi je serai à London Ontario au Canada, j'accompagne mon fils quadraplégique,

                                  dans son rêve le plus grand, participer aux jeux du Canada dans sa disciple le Boccia.

                                  Pour votre Marcel, son court passage sur terre est votre seule référence. Que cette journée

                                  vous renvoie tous vos bons moments passés avec votre enfant          

                                       Une maman du Canada Québec qui a aussi perdu un enfant     

                                                                            Cécile Jacob

Chers Monique et Etienne,

Un jour de soleil qui c'est transformé en cauchemar quotidien, nous ne pouvons qu'être en pensées avec vous pour ces jours-ci  et ces soirées encore plus terribles que les autres de l'année.

Nous ne pouvons que vous souhaiter des morceaux de courage venant de votre étoile prénomée Marcel.
Comme vous nous savons que le temps n'arrange rien, le manque grandit dans notre coeur, notre chair.
Mais nous osons quand même vous souhaiter d'avoir des petits moments de soleil.
Nous sommes certains que nos enfants là-haut sont heureux pour nous quand une de nos journées est un peu ensoleillée.
En pensées très sincères avec vous.
Bien amicalement.


Françoise et Patrick (parents de Maxence, 6ans pour toujours).


Chers amis et parents

Nous avons été très émus de vos messages, ils nous ont apporté énormément de réconfort dans ce moment particulièrement pénible. Soyez-en remerciés du fond du coeur.

Monique et Etienne - parents de Marcel


Retour au sommaire

Retour à la page d'accueil