EN SOUVENIR DE JASON

03/03/1992 - 06/06/2000

Jason avait été surnom Pikachu à l' école car il aimait beaucoup ce petit personnage. Il adorait aussi la formule 1.

C' étais un garçon très gentil et très câlin,  il me manque à un point inimaginable. Il aimait aussi la nature et ne supportait pas de rester enfermé,  le foot aussi  et c'est cela qui l'a tué.   Ce que je regrette c'est  de ne pas avoir pu parler aux enfants qui étaient avec lui.  Ce jour la on les a empêché de me parler et je trouve cela très triste car, j' aurais aimer entendre  leur version de l'histoire. Toujours aujourd'hui je suis persuadée que l'on m'a caché des choses.  Si part hasard l'un d'entre vous lisez ces lignes contacter- moi svp,  j' en ai besoin je vous remercie  beaucoup .

Jason est décédé un mardi vers 16 heure d' après ce que l' on m'a dit.  Il jouait devant un goal de foot qui était déjà tombé le matin !  le prof de gym l'a remis en place mais n'a averti personne que celui ci était déjà tombé.  Première erreur,  ils m'ont dit que deux gamins tournaient autour  et qu' ils se disputaient.  Jason leur a demandé de se calmer et à continuer à dribler avec son ballon. Tout d' un coup le goal a basculé en avant et Jason na rien pu faire.  Le goal lui est tombé dessus et il a eu le tronc cérébral sectionné. Mort sur le coup. Comment j'ai été prévenue ?  Tout d'abord je n'ai jamais compris pourquoi je n'avais pas été prévenue de suite. j'étais chez ma belle mère, ce jour- là,  nous préparions le baptême de mon fils Loic. Le père de Jason est arrivé.  J'ai ouvert la porte,  il était entouré de plusieurs personnes que je ne connaissais pas et m'a lancé en pleine figure "Jason est mort".  Je suis rentrée est j'ai crié,  ma belle mère ma prise dans ses bras. Le reste je ne me rappelle pas, car il parait que le médecin est venu et m'a fait une piqûre.  Nous avons fait le chemin jusque la avec un inspecteur mais,  je ne me souviens que du visage de mon petit ange dans son petit cercueil.  Je l'ai embrassé et j ai toujours cette sensation de froid sur mes lèvres mais je ne regrette pas de l'avoir fait .Il y a eu procès mais, vite fait pour ne pas ternir l'image de l'école.  ils ont reconnu le drame mais ils n'ont pas eu grand chose . J' espère qu' un jour ils viendront vers moi et me dirons enfin ce qui c'est réellement passé. 

 

 Pour toi mon étoile     

Je t'ai donné la vie, je voulais te voir grandir,  sourire,  crier,  pleurer,  faire tous ce qu'un enfant de ton âge peut faire. Malheureusement un mercredi on est venu me dire "c'est fini Jason est parti" et c'est moi qui ai crié et pleuré.  On t'a pris ta vie,  toi qui ne demandais rien a personne que de vivre. C'est injuste.   Alors ne me dites jamais plus ainsi va la vie,  car un enfant est là pour nous survivre et pas le contraire.

  Je t'aime mon ange et jamais je ne me remettrai de ton départ car te dire adieu,  ça jamais !

  Ta maman  qui t'aime et t'aimera toujours

 

Pour envoyer un message de réconfort à la maman de Jason :

 

Chère Joëlle,

Quelque soit la façon dont un enfant est enlevé à la vie, la souffrance est indélébile. Mais je crois que la façon brutale dont nos enfants sont partis ajoutent à notre souffrance, sans compter l'aspect judiciaire qui est très pénible. Tu n'as eu ton petit Jason que pendant 8 années, je suis certaine qu'il t'a donné tant d'amour que tu en as encore le coeur rempli. Nous sommes de tout coeur avec toi et nous te dédions ce poème. Notre espoir est qu'il puisse t'apporter un peu de réconfort en ce jour si pénible.

Il pleut de peine


Il pleut des perles, perles de sang
D'un cœur en berne, d'un cœur souffrant
Une maman sans son enfant
Crie sa douleur, crie le néant.

De l'eau de peine, gouttes de haine
D'un mal de vie, d'un mal de chienne
Douleur sans fin, douleur sans fond
L'avenir semble inexistant.

Il pleut du gris, il pleut du noir
Ce sont des larmes de désespoir
Plus de senteur, plus de couleur
Sur le chemin de la douleur.

L'absence est là, elle se permet
Dans ce corps vide de pénétrer
Tel un poignard envenimé
Pour achever ce cœur blessé.

L'enfant s'envole vers d'autres cieux
La mère meurtrie lève les yeux
Et dans sa main tendue vers lui
Un baiser d'amour les relie.

Cécile et Jean-Pierre Jacob, parents de Frédéric.

 

 

VOYAGE INACHEVE

 

Après des années de voyages inachevés

A la recherche du bonheur perdu

Ma route s' est arrêtée depuis ton départ

L' ultime escale, la fin de l' errance peut-être

Pourtant avant que je n' ose rompre le silence

S' est passé de longs mois d' espérances

Depuis que ton sourire est resté dans mon coeur.

J' ai retrouvé la joie et la gaieté

Le meilleur chemin vers le "bonheur"

C' est avec toi que j' aimerais voir s' écouler ma vie

Et trouver le bonheur que tout le monde envie

En remerciant tous  les jours le destin

De m' avoir accordé ta main de t' avoir mis sur mon

chemin, trop court hélas

C' est  en entrant dans mes souvenirs que je

Trouverai de nouveau la joie de vivre...

Je sais que je suis impatiente, mais le bonheur

Je ne veux pas le laisser filer maintenant

C' est ton sourire que je veux revoir tous les matins

C' est dans ton coeur que j' aimerais poser mes valises

Dans tes yeux que je veux lire le bonheur

Dans tous mes regards je veux que tu vois

l' amour que je te porte

Et c' est ta main dans la mienne

Que l' on regardera grandir le bonheur que

Nous retrouverons dans ton monde

 

Patricia (maman de Grégory)

 

COURAGE, un jour passé... un pas vers notre enfant

 

Ce que je peux vous dire petite maman de Jason c'est que je suis avec vous du plus profond de mon coeur, je vis le même drame parce que c'est le nom que cela porte. En ce 6 juin j'allumerai une bougie de plus pour votre fils et j'espère qu,un jour vous aurez une réponse à votre demande parce que l'incertitude est un mal qui nous ronge en dedans.
 
Toutes mes pensées pour vous et pour votre fils en cette journée du 6 juin.
 
Dominique une maman de Laval Québec  

Je suis la maman de Jérémy. Il est mort,il avait 8 ans comme votre petit Jason. Il a eu son accident aussi,un mardi.
Je ne trouve pas les mots,mais ,je suis avec vous.
Il faut continuer pour les frères et soeurs.
Je suis sur que nos enfants aux paradis des anges se connaissent.
 
Courage.
 
Maman de Jérémy(France)

Je voulais vous souhaiter beaucoup de courage pour cette journée si particulière.
Votre petit bonhomme était si mignon, aujourd'hui c'est lui qui veille sur vous!
Il est accompagné de Quentin qui avait 7 ans qui adorait le foot et pikatchu également.
Je vous embrasse et vous dis  courage!
 

Denise maman de Quentin(France)

chère maman de Jason,
 
Oui savoir ce qui vraiment passé je comprends çà n'enlèvera pas le grand chagrin de ne plus avoir votre Jason à vos cotés mais savoir, il n'y a rien de pire que de ne pas savoir
alors j'espère pour cous qu'un jour quelqu'un viendra vous voir
 
Jason est là à coté de vous c'est lui qui vous guide sur ce dur chemin
 
Un jour viendra où nous reverrons nos enfants
 
je vous serre contre mon coeur de maman
 
Janine maman de David parti à l'age de 20 ans d'un cancer(France)
 
http://davidmonfilscheri.site.voila.fr


 

Maman en peine,
 
Courage en ce jour particulièrement pénible.
Il n' y a pas de mots pour qualifier ce non-sens de la vie.
Toute mon amitié pour vous et les autres mamans amputées de la chair de leur chair.

 

Dominique, la maman de Kévin 19 ans pour toujours(Belgique)

 

Juste pour vous dire que malgré que je ne suis pas encore papa, je peux entièrement comprendre votre tristesse... et que je compatis entièrement!
Un message pour ne pas laisser l'indifférence prendre place
 
Ciccio bello..

 

 

Chère maman de Jason,
 
Notre association a l'habitude de ne considérer que les accidents de la route mais cela ne nous empêche pas de penser aux autres drames, ceux qui surviennent quotidiennement et qui n'ont pas de rapport avec notre préoccupation première. La mort de Jason en est l'exemple, d'autant plus qu'un tel accident est le type même de l'exception que j'appellerai personnellement "défaut de prévoyance". C'est d'ailleurs vite dit car une telle situation ne devait ni ne pouvait survenir.
Jason a payé de sa vie son amour du sport. Un goal qui bascule et c'en est fini d'une trop courte vie :  8 ans, vous pensez si Jason avait encore des choses à faire, des matches à prester, des Grands Prix de F1 à voir, ...
Je souhaite pour vous que toute la lumière soit un jour faite sur cette tragédie et tiens aussi à m'associer à votre peine.
 
Albert GILLIQUET
Vice-président du GAR



 

France le 5 juin 2006

A petit JASON

Il me semble que l’univers n’est qu’une douloureuse fumisterie…

Quand on analyse minutieusement de nouvelles dramatiques qui nous parviennent chaque jours de l’année ,nous disposons de deux sons de cloche diamétralement opposées susceptible de produire une glaciation sur notre cœur froide, quand on ne se sent pas le cœur assez bien accroché pour encaisser le flots .

Plus grave est que dans son ensemble les responsables politiques, grands médias, les moyens communications désinforment plus qu’ils n’informent sur les sujets sociaux ne sont guère séduisants pour les consommateurs, tout en utilisant des stratégies pour contourner la réalité par une fantastique fiction commode ! Ils nous glissent lentement sur les fausses pistes, qui ne veulent pas voir la réalité dramatique.

Du coup on se laisse aller, on y crois on prend pour vrai , tout ce qu’ils disent , une succession de rôles dans une succession de décors différents. De même que personne n’est capable de donner une description cohérente du remède qui permettre se forger notre propre opinion. Nous avons commencé à nous en douter il y a seulement quelques années.

Maintenant, c’est une certitude pour beaucoup d’entre nous que depuis toujours la réalité s’est carrément inversée . La justice, digne de ce nom , n’existerait nul part, ni la sécurité pour personne où qu’elle soit , c’est une société consommation par excellence au milieu de la jungle immense remplir de pièges dissimulés partout.

Mais que dire de la mentalité des acteurs ? Aux dires de certains d’entres eux, elle n’a pas évolué. Ceci au point d’être aujourd’hui , la cause principale de cette catastrophes humaine. Ce déficit d’évolution des mentalités est à la base du manque de respect général qui nous pénalise . Nous sommes les premiers maillons de la chaîne qui subissent les conséquences c’est aussi celle qui paie au prix fort !

Légitimement, Je m’opposerais vigoureusement que cette tragédie humaine soit traduire par le fruit du destin ! à moins qu’on le donne un coup de pied fatale  !

Toutes les fois que vous êtes souffrantes à une perte indescriptible d’un enfant, je peux la sentir au fond de mon cœur meurtri ! Aujourd’hui c’est à vous que je m’adresse: 

Je suis de tout cœur Maman désenfantée avec vous et

une profonde tendresse pour votre petit ange JASON

Lili Maman d’Atta OLOUMI (France)


En ce jour plus douloureux encore que les autres jours.
Je vous souhaite du courage bien sûr mais d'être aussi entourée pour ces moments -ci.
Les personnes ne savent pas combien les gestes et les mots nous aident dans ces journées noires et d'autant plus que le temps passe mais que la douleur reste.

Votre petit Jason est parti milles fois trop tôt, il avait encore tellement à faire, à recevoir et à donner.
Je pense à vous aujourd'hui.
Je ne sais que  trop votre souffrance,votre manque.
Essayer de  poursuivre pour les autre(s) enfant(s).

Françoise (Maman de Maxence 6ans dans les étoiles)Belgique


 

Je vais allumer une bougie devant la photo de mon fils en pensant à votre petit garçon et ainsi les unir dans mes pensées avec malheureusement beaucoup d'autres. Nous parents nous souffrons bien souvent en silence, notre enfant nous manque tant. Nous avons le droit à la vérité , il n'y a pas de fatalité... aidez nous en nous disant la vérité.

              Ils aimaient tous tellement la vie.

La maman de Pierre (Belgique)

 
 
Chère Joëlle
 
Tu ne nous connais pas, nous ne te connaissons pas
Mais nous connaissons Pikachu
Pour avoir vu sa photo à diverses reprises
En compagnie de tous nos enfants trop tôt disparus
Sur le site du GAR, Fondation Frédéric Jacob
Nous avons une pensée profonde pour toi et Pikachu
Le chemin de la reconstruction n'existe pas
Et personne n'est capable de tracer ce chemin
Qui nous mènerait vers la sérénité et la paix intérieure
Seul la présence de nos enfants pourrait nous guérir
Mais des imbéciles en voulu autrement
Ils seront punis tôt ou tard par la main de Dieu
L'amour et le courage t'aideront à survivre à son départ
 
Avec toutes nos amitiés
 
Mr et Mme D'Amario (parents de Christophe) Belgique



 

Notre petit cadeau pour Jason et pour vous.

Nous sommes de tout coeur avec vous 

Dominique et Noëlla - Parents de Catherine (Belgique)

 

 

REtour au sommaire

Retour à la page d'accueil

 

Commentaires !

Hit-Parade