En souvenir de Frédéric Jacob

Frédéric est né à Verviers (Province de Liège) le 18 février 1977. Le 09 août 1998, sa route croisait celle d'un chauffard ivre et irresponsable. IL fut blessé très gravement et, malheureusement nous quitta le 11 août 1998 aux soins intensifs du CHU de Liège. Cette année, il y a 7 ans de cela. La douleur est encore plus intense qu'au premier jour. IL nous manque à chaque instant de notre vie. Nous n'oublions pas Karen et Michaël, tués sur le coup dans le même accident. Nous voulions cette année vous faire mieux connaître Frédéric, par un album photo intitulé "21 ans de vie inachevée". C'est seulement maintenant que nous trouvons le courage de revoir tous ces moments passés avec lui.

Pour voir l'album,  cliquez sur l' image

femme1 bar.jpg (8335 octets)

Si vous souhaitez nous envoyer un message de réconfort, cliquez sur l'image ci-dessus.

 

femme1 bar.jpg (8335 octets)

A notre fils chéri

Le mal de toi

Jour après jour, j'ai toujours le mal de toi
Le mal de ton rêve où je pouvais lire tant de présage.
Jour après jour, malgré moi, j'entends ta voix qui parle et qui chante
Et qui m'invente de nouveaux mirages.
J'ai essayer d'oublier ce dimanche maudit
ton pauvre corps meurtri, cet hôpital.
Là, je pouvais encore te tenir dans mes bras.
je n'oublierais jamais ces larmes coulant sur ta joue, comme un appel au secours,
Malgré le sommeil où l'on t'avais plongé.
J'ai le mal de vivre, comme un bateau ivre au creux de la vague.
Tu es ma tempête, je perds la tête, déjà , je divague, ma raison s'égare.
Mes lèvres ne peuvent plus sourire
Mon coeur se déchire et tout m'abandonne.
Sans toi, que m'importe où le temps m'emporte.
J'aurais tant voulu que tu ouvres les yeux,
Que tu me dises" Mman, ça va aller , pleure pas"
Je ne saurais oublier la douceur de tes cheveux quand je les caressais,
Avant que l'on te prenne à moi pour te découper, t'abîmer encore plus.
Mon enfant, tout mon être crie après toi, jusque dans mes entrailles.
Ca fait si mal d'avoir le mal de toi.
Je voudrais crier ma peine, mon manque de toi.
Personne ne pourra jamais combler, ces petites choses, ces petits mots, cette complicité
que personne ne soupçonnais.
Moi, je sais combien tu étais sensible.
Merci, amour, pour tout ce que tu nous a donné pendant 21 ans de bien et de mal.
Ne m'en veux pas, mais j'en crève,
D'avoir le mal de toi .

Tu es dans nos coeur à tout jamais

Maman et papa.

 femme1 bar.jpg (8335 octets)

Chère Cécile, chers Jean-Pierre, Georges et Ben,

 

Je sais que cette semaine est particulièrement douloureuse pour vous, c’est pourquoi je vous envoie toutes mes pensées ainsi que mon soutien. Sachez que je suis de tout cœur avec vous et je penserai moi aussi très fort à Fred que j’aurais tant voulu connaître.

Gros bisous,

Virginie

 femme1 bar.jpg (8335 octets)

Cécile, Jean-Pierre, Mamy, Georges, Potiquet

 

Le 09 Août 1998 vers 06h00, le drame s'est joué pour Fred, Karen et Mikaël. Un irresponsable nommé Fabrice Oury, a joué à la roulette russe avec son véhicule. Karen et Mikaël ont perdu la vie immédiatement. Fred a été secouru et emmené aux urgences.

 Il a lutté de toutes ses forces pour survivre. Votre souffrance a été terrible durant tout ce temps. Vous vous êtes accroché à Fred pour qu'il s'en sorte. Quel cauchemar!

 Mais il n'a pas eu la force de lutter, sachant que Karen était déjà partie. Et le 11 août, il lachait prise pour aller rejoindre celle qu'il aimait par dessus tout. Tous les comment, tous les pourquoi sans jamais de réponse. Où était Dieu au moment du drame?

 Nous savons que Fred est parti le 11 Août 1998, mais le drame s'étant produit le 09, nous avons décidé de prendre les devants.

 Vous avez été courageux et Fred le sait, vous avez fait l'impossible contre l'assassin de Fred, Karen et Mikaël.

 Vous n'avez rien à vous reprocher. Nos enfants ne représentent rien aux yeux de la loi. Il faut que les juges sauvent ceux par qui le mal arrive, puisque ce sont eux qui font vivre la justice, et non pas les bons citoyens comme vous et nous. Nous sommes juste bon pour payer les impôts et "obligés" de voter pour des partis qui ne veulent rien changer au niveau législatif.

 Nous pensons à vous tous et à Fred particulièrement.

 

Arnold et Rose-Mary (parents de Christophe +)

 

 

 

Chère Cécile,


Le 9 et le 11 août  sont des journées particulièrement pénibles pour vous. Sachez que j'y pense et que je suis de tout coeur avec vous.

Je vous souhaite à vous, à votre mari et toute votre famille, beaucoup de courage.

Je veux également vous remercier de tout ce que vous faites pour notre association.

De Bretagne je penserai également à vous ce week- end, à l'occasion  de l'inauguration de la chapelle.


Amicalement

Francis Herbert

 

 

femme1 bar.jpg (8335 octets)

9 Août 2005

Ma chère Cécile

 

Un véritable cratère de bombe sur votre route, il y a sept ans.

Depuis, une étoile est née pour illuminer votre ciel gris.

Il suffira de lever la tête, s’unissant avec lui, montrer tant d’amour

avec tant de raison, pour adoucir l’ardeur de vos douleurs étouffantes.

 

La philosophie de la vie est une réflexion sur l’amour et la mort, une succession

de joies et de peines que le temps s’empresse de nous voler et nos mémoires

 sont alors sollicitées pour sauver nos merveilleux souvenirs impérissables…

L’amour est la seule force agissante en ce monde où tout le reste bien ou mal n’est

que causes et conséquences d’un mirage parmi les mirages…

 

En connaissance de cause je connais ce manque de présence, qui est tel qu’on sent

son âme auprès de lui s’envoler… l’amour pour le retrouver nous fournira des ailes

pour continuer une vaine poursuite…Bien peu y parviennent…. Le code moral

est différent chez les uns et les autres, même s’ils ne l’expriment pas ouvertement…

 

Bien que loin de vous, ma volonté est de vous accompagner par la pensée sincère,

à passer cette dure épreuve bouleversante, le plus fidèlement possible…

Une affectueuse pensée pour Frédéric, de tout cœur avec vous tous.

 

Lili la Maman d’Atta

 

femme1 bar.jpg (8335 octets)

je viens de lire votre message, et je ressens une profonde tristesse pour vous, votre famille , face au triste anniversaire du décès de Frédéric.....les mots me manquent pour exprimer ce que je ressent a cet instant précis, j'ai la gorge nouée et le coeur serré... j'aimerais moi aussi être près de vous pour que nous puissions partager de long moment a parler de nos proches disparus...

Vous me demandiez si j'étais en Belgique, malheureusement je suis en France, pour le 14 août, je vais voir si je peux être présente....je ne vous garanti pas de ma présence, mais du moins j'essayerais de tout coeur d'être la, et si je ne puis, je penserais très fort a vous tous.

Tout a l'heure, j'irais me recueillir à l'église, j'allumerai un cierge pour vous et pour Frédéric....

 

A bientôt

amicalement

Emilie (soeur de Laurent)

femme1 bar.jpg (8335 octets)

Chère Cécile,

Je sais que tu me crois quand je te dis que je comprends que tu ne te sente pas bien, je t'admire beaucoup quand je vois que malgré ta douleur tu sois capable de faire tant de choses pour d'autres personnes, qui souffrent comme toi.

Comme le parfum précieux des fleurs qui demeurent toujours, ceux que nous aimons ne meurent jamais complètement ils demeurent avec nous à jamais, empreints dans nos précieux souvenirs. La lueur de leur passé nous suit à jamais.

Je veux bien que tu m'envoie les coupures de presse, et je regarderai sur ton site les photos de cette cérémonie ou j'aurai bien aimé venir.

Grosses bises

Sylvie

 femme1 bar.jpg (8335 octets)

Toutes nos pensées et tous nos encouragements en ces moments encore plus difficiles.   Bon courage.

 Virginie, Matthieu et Adalbert

femme1 bar.jpg (8335 octets)

Chers Monsieur et Madame JACOB,

 

Je vous adresse une pensée émue pour l'épreuve que fut et qu'est la perte de votre fils; je n'ai pas l'occasion de le faire demain car je serai à l'extérieur.

 

Le généreux combat que vous menez pour d'autres honore la mémoire de votre fils.

 

Bien à vous

 

Adrien MASSET - Avocat
Bureau Frédérick-Leroy-Henry & Masset
Rue Bê Pâki, 16
4650  HERVE
tél. 087/67.49.90 - fax  087/66.06.01
a.masset@avocat.be
 

femme1 bar.jpg (8335 octets)

Bonjour Cécile

 

L' hommage rendu à FRED  est digne d' un grand roi

Son regard est rempli de pureté

Son visage illumine le monde

Un message vient encore de passer pour les victimes de la route

Sept ans c'était hier

Que Dieu le garde et le protège

Sa maison est désormais l'Horizon

Il sait désormais que sa Maman est une Mère formidable

Merci pour lui, Merci pour nous

 

Geneviève

 

femme1 bar.jpg (8335 octets)

Bonjour je me permets d'être de tout coeur avec vous tous en cette période,encore plus difficile

.Cécile- maman de Yann

femme1 bar.jpg (8335 octets)

Cécile, Jean-Pierre,

On a assassiné nos enfants, on a enlevé leurs derniers sourires, ces enfants aux regards si joyeux et dont les noms s'inscrivent au bas d'interminables listes. Ces enfants aux rêves brisés, entraînés malgré eux dans un enfer de cruauté, ces enfants dont les yeux se sont fermés, des parents torturés ont cessé d'exister. Dans le ciel, apparaît une étoile, ton visage surgit, sourire aux lèvres, tu dis "je t'aime papa, je t'aime maman" et on te dit de même. Puis tu repars au lever du jour, tu brilles comme mille étoiles, il ne nous reste plus qu'à rêver de toi, jusqu'à la prochaine fois. A bientôt mon ange, mon étoile.

On vous embrasse très fort.

Monique et Etienne

femme1 bar.jpg (8335 octets)

Cécile,

Nous sommes de tout coeur avec toi dans ces jours encore plus durs que les autres.

Gros bisous,

 

Annie et Gilbert LERUTH, parents de Benjamin

femme1 bar.jpg (8335 octets)

De tout coeur avec vous...
Le 14 août je me ferais représenté par des membres de ma famille...
Et ici à Marseille... j'irai à Notre Dame de la Garde mettre un cierge pour tous nos Anges... et dans mes prières j'aurais une pensée pour eux...
Ils sont au paradis... et VEILLENT...
TENEZ BON
COURAGE
LACHEZ PAS
Milles pensées
Francis le papa de Jean-Sébastien
http://jean-sebastien.sausset.chez.tiscali.fr/js.htm

femme1 bar.jpg (8335 octets)

Bonsoir Cécile,

 

comme le temps passe vite! Un an de plus ..... de tout coeur je serai avec toi demain. Courage chère amie

 Plein de tendresse pour toi et les tiens

Amicalement

Yvette, la maman de Sarah

femme1 bar.jpg (8335 octets)

De tout coeur avec vous dans ces moments

d' intense solitude.

Courage!

Je sais que plus le temps s'écoule plus la souffrance s' impose, plus la révolte s' installe,moins on comprend!

 Dany

           La maman de Sébastien

femme1 bar.jpg (8335 octets)

Ma très chère Cécile,

Tu sais que je suis à tes côtés en ces moments si terribles.

Je pense à toi,à toute ta famille mais bien sûr à ton fils.

Comme promis,dimanche,une bougie brûlera à sa mémoire,quelque part en Provence,près de St-Remy.

Je t'embrasse.

Noël, papa d'Olivier

 

        femme1 bar.jpg (8335 octets)

Cécile et Jean-Pierre,

 

Si seulement il existait des mots qui sauraient vous apporter le réconfort, je trouverais les plus beaux.

 Je les placerais devant vous sur une tendre mélodie et ils exprimeraient toute la douceur pour apaiser votre coeur qui souffre tant.

 Voilà ce que je transmets à Frédéric de ses parents (si je peux me permettre tous en ne m'identifiant pas à vous)  

 Les millions d'étoiles accrochées au ciel le soir ne valent pas un de tes regards. 

Le plus beau coucher de soleil ne vaut pas l'éclat et la chaleur d'un de tes sourires.  

La plus belle musique n'égalera jamais le timbre de ta voix. 

Le plus beau rêve que nous puissions  faire ne te vaudra jamais. 

Toi, le garçon aux allures angéliques avec un regard perçant, un sourire attendrissant et une voix si séduisante.   

MAINTENANT ET À JAMAIS

Nous nous couchons en pensant à toi,
Nous dormons en rêvant à toi,
Nous nous réveillons en pensant à toi,
Nous vivons en pensant à toi.

Nous souhaitons que notre sympathie vous apportera un certain apaisement et sommes de tout coeur avec vous aujourd'hui et demain.

 Sylvie et Raymond (Parents de Thierry)

femme1 bar.jpg (8335 octets)

Le 10 août 2005,  jai reçu votre message.  Moi je suis Marie- France maywest40, adresse : denis.brisson@videotron.ca   Je compatis avec vous, Cécile.  Moi, pendant  ce temps,  je pense souvent aux décès,  à des personnes de mon entourage,  comme ma grand- mère, 9 août ,comme ma mère, 11août,  comme mon grand ami aveugle que je gardais chez moi.  Personne ne voulait de lui parce qu'il était aveugle. Il est mort dans les bras de mon conjoint,  le 17août. Moi quand quelqu'un est mort,  j'allume une chandelle blanche.  Alors,  je vais allumer une chandelle  en l' honneur de votre fils.  J'aurai une pensée pour lui, de là- haut, il nous regarde. Alors, moi je vous salue et faites attention à vous, Cécile.

 Si voulez m'écrire, vous êtes la bienvenue.

Monsieur et Mme Brisson

femme1 bar.jpg (8335 octets)

Ma chère Cécile,

Toutes mes pensées s'envolent vers toi et ta famille en cette triste journée que vous n'oublierez jamais. Comme toi je peux dire que le temps passe, mais les souvenirs sont là, heureux souvent, douloureux parfois. Sache que je suis de tout coeur avec vous. 7 ans pour nous c'est comme si c'était hier. Je vous souhaite à tous courage en ces journées particulièrement difficile.  Je t'embrasse très très fort et pense bien à toi et tes proches.

Lucienne, maman d'Eddy

femme1 bar.jpg (8335 octets)

Bien chère Cécile,

 Je penserai à toi, à vous, à Frédéric demain.

C'est vrai, 7 ans, c'était hier, et j'ai tout aussi l'impression que plus le temps passe, moins la douleur se fait plus légère. Elle est différente, mais nous passons tant d'étapes. Tant de souvenirs viennent à l'esprit, tant de pourquoi, de questions sans réponse. C'est dur d'aller "mieux". Pour ma part ce n'est même pas envisageable. Il nous reste le courage de continuer d'affronter la vie sans nos enfants chéris. Dans nos coeurs ils sont, dans nos coeurs ils resteront à jamais.
Mes pensées s'envolent vers vous. J'admire votre volonté d'aider les autres afin que la route devienne moins meurtrière. Bravo pour tout ce que vous faites. Prenez soin de vous.
Douces pensées vers Frédéric.

Je penserai à toi Cécile ainsi qu'aux tiens qui souffrent.

Je t'embrasse .
Nicole, maman de Véronique, assassinée

http://cheznounouche.com

 

 femme1 bar.jpg (8335 octets)

je ne trouverais pas les mots pour vous réconforter car je sais combien ça fait mal

 j'admire votre courage et votre force

chaque jours vous vous battez pour les victimes et jamais on ne vous remerciera assez, car des gens comme vous c'est rare de nos jours!!!!!

Vous êtes formidable par votre volonté de continuer encore et toujours

 En ces jours douloureux ma famille et moi même, on pense très fort à vous mais aucune paroles

aucune petite phrase n'apaisera votre peine.

 Pensées amicales

 

Stephanie Kummeler et parents (famille de Kevin)

 

femme1 bar.jpg (8335 octets)

11 août 2005

 

Chers Cécile, JP, Mamy, Georges et Potiquet

 

S’ils existaient, j’aurais certainement déjà trouvé les mots justes pour vous aider à oublier, vous réconforter, … Mais je sais que je ne les trouverai jamais : une telle peine est en effet impossible à soigner, votre chagrin impossible à atténuer. D’ailleurs, faut-il vraiment chercher à gommer ces pénibles sentiments ? C’est dur à dire, encore plus à écrire, mais ces sentiments -ceux qui ne vous quittent jamais et au contraire, s’accentuent au fil des ans- entretiennent, d’une certaine manière, la mémoire de Fred.

Bien sûr, il y a la perte de cet être si cher : on a pu lui trouver tous les défauts, toutes les qualités du monde -peu importe !- mais, alors que je ne l’ai pas connu, je sais que Fred ne laissait personne indifférent. Et croyez-moi, c’est bien là une des plus belles choses qui soit pour honorer sa mémoire …

Mais, comme la plupart des parents dans ce cas et comme bien d’autres personnes, vous êtes également traumatisés par cette injustice qui, chez nous, laisse courir tous ces assassins de la route … Alors, indignation, colère, … ? Non, c’est bien davantage que cela et comme tous vos amis, vous êtes déchaînés par cet incroyable laxisme belge -le seul en Europe- qui sanctionne si peu les conducteurs qui ont bu et tué.

 

Vous le savez mieux que quiconque : je suis à vos côtés et cette date anniversaire résonne pour moi tel un incommensurable chagrin presque personnel. Votre courage à tous, parents de Fred, est exemplaire et toi, Cécile, je reste admiratif devant ta détermination à traquer tous ces tueurs et faire en sorte que cette cause d’accident n’existe plus. Cela n’enlève rien à ta peine, à ton chagrin ; puissent ceux-ci être un peu atténués en voyant toutes ces personnes qui sont avec toi, avec vous,  ne serait-ce qu’en pensées ?

  Albert

 femme1 bar.jpg (8335 octets)

Chère Cécile,

cela fait quelques jours que l'on ne s'est pas contactée. Je te serre dans mes bras très fort,et je suis en pensse avec Frédéric et ces amis,pour toi et ton mari. Je sais que Fred vous donnera toujours cette force intérieure ,que seulement nous anges peuvent nous  donner.

En espérant te relire bientôt,

Maria qui pense suivant a toi.

femme1 bar.jpg (8335 octets)

L'absence n'est-elle pas, pour qui aime, la plus certaine, la plus efficace, la plus indestructible, la plus fidèle des présences? Sommes de tout coeur avec vous en ces moments de souvenirs si pénibles.

SOS Week-end.

-

 

  femme1 bar.jpg (8335 octets)

Noiseux le 11 août 2005

 

 

Chere Cécile, chers amis,

 

 

Derrière toute la souffrance que nous connaissons, il y a plein de petites lumière qui  soutiennent chacun de nous. En cet instant d’hommage à Frédéric, nous sommes certains qu’il est à vos côtés, et qu'il vous donne l' énergie pour combattre l’injustice et l’intolérable, mais également  pour réaliser de belles choses.

Nous vous embrassons et sommes en pensés avec vous.

 

Noëlla et Dominique

Parents de Catherine

femme1 bar.jpg (8335 octets)

chère Cécile,

c'est avec beaucoup de retard mais du fond du coeur que je t'adresse ce message

7 ans que Frédéric est parti , une éternité, la vie sans nos enfants est douloureuse mais un jour nous les reverrons

de tout coeur avec toi et ta famille

c'est tous les jours que nos enfants manquent mais encore plus à ces dates qui nous ramènent à la triste réalité

je t'embrasse

tendres pensées pour Frédéric

Janine la maman de David

femme1 bar.jpg (8335 octets)

13 février 2006

Dans 4 jours se seront tes 29ans cet anniversaire sera une épreuve de plus pour tes Parents , 29ans pour son enfant on peut penser que tu pourrais être Papa , Frédéric des fous des assassins ton prit ta vie et celle de tes amis qui t'accompagnaient mais ils ont aussi détruit des familles entières en leur prenant leur avenir , je pense aux petits enfants que tu aurais donner a tes parents et qu'ils n'auront jamais comme tous parents ayant perdu un enfant!

si seulement chacun pouvait penser que sa n'arrive pas qu"'aux autres et que toute une vie peu basculée en une fraction de seconde comment continuer a vivre sans vous qui aviez toute votre jeunesse pour decouvrir la vie! on vous a tout pris on nous a tout voler le bien le trésor le plus précieux notre enfant votre vie!

que cet anniversaire fasse que tes amis ta famille pense encore plus a toi Frédéric courage Cécile pour toi et les tiens

Ghislaine la maman de DENIS

femme1 bar.jpg (8335 octets)

 


 

 

 

femme1 livre.jpg (4530 octets) femme1 puce.jpg (2945 octets) femme1 courriel.jpg (4456 octets)

femme1 bar.jpg (8335 octets)

Retour au sommaire des hommages

femme1 retour.jpg (7357 octets)

Retour à la page d'accueil

Hit-Parade

Hit-Parade

femme1 bar.jpg (8335 octets)

femme1 logo.jpg (8142 octets)

 

Copyright©2001-2002 Tous droits réservés à Linda Savoie

Compteur live offert par le Homepage Club