MAXENCE : TERGIVERSATIONS AUTOUR D'UN CRIME

 

2007 : LA MAMAN DE MAXENCE TEMOIGNE DU HARCELEMENT DONT ILS ONT ETE VICTIMES      
  1. L'ACCIDENT   2.  MAXENCE LUTTE CONTRE LA MORT  3. MAXENCE A SUCCOMBE  4. DES BALLONS BLANCS POUR MAXENCE
  5. LA PAROLE A LA COMMUNE 6. UN AN APRES 7. HOMMAGE A MAXENCE 8. UNE BOMBE VIVANTE AU VOLANT
9. AUDIENCE DU 09 OCTOBRE 2003 10. LETTRE A LA COUPABLE 11. L'AUDIENCE VUE PAR LE GAR 12. AUDIENCE DU 06 NOVEMBRE 2003
  13. LE COMBAT DU GAR 14. LE JUGEMENT 15. Après le jugement, les parents de Maxence s'expriment 16 Août 2004, la chauffarde n'est pas emprisonnée !
Pour lire les fichiers en pdf : télécharger le logiciel Acrobat Reader Ensuite installez- le sur votre PC

COURRIER DES PARENTS DE MAXENCE : leur révolte, leur colère

 

En ce qui concerne une peine de TIG, comme nous l'avons toujours dit : "oui", mais quand il y a accident (ou contrôle +) sous l'emprise d'alcool , de drogues ou grande vitesse mais sans aucun décès et sans handicapé grave.

 
Dans ce cas ci, nous sommes écoeurés étant donné qu'il y a récidive, qu'elle se reconnaît alcoolique depuis plus de 10 ans.
Qu'elle a eu sa chance en avril 2002. Qu'elle a volontairement bu au volant.
Et surtout que jusqu'à présent elle n'a pas encore pris conscience de ses actes ( 17 mois après ). La justice lui donnerais encore la possibilité d'enfin prendre conscience presque 2 ans après son accident avril 02.
 
 
Et maintenant, il faut refaire une expertise pour voir si elle a changé, mais avec son avocat, il lui suffira de mieux changer son comportement et de faire semblant de penser à Maxence.
 
Alors que énormément de personne qui ne le connaissaient pas, pensent si souvent à lui.
 
 
Ce qui est révoltant c'est qu'elle va être jugée de son comportement fin 2003 et non pas de son comportement meurtrier le 17/06/02.
 
 
Nous sommes vraiment soutenu par toi et tous les autres parents de GAR merci beaucoup.
 
Patrick et Françoise
 
 

 

LE CHAGRIN DES PARENTS DE MAXENCE AU TRIBUNAL DE POLICE DE NAMUR - AUDIENCE DU 09 OCTOBRE 03

Nous attendons vos réactions sur ce dossier

Pour écrire aux parents de Maxence :

 

Madame, Monsieur,
 
Je connais votre peine, pourquoi  les décideurs sont  ils  si clément envers les assassins de la route ?
Aujourd'hui votre souffrance est immense  mais ce qui me choque dans les drames de la route c'est que ces assassins ne viennent jamais demander PARDON aux familles de victimes.
Mais qu'ils sachent bien ces assassins qu'il y a  la justice des hommes et l'autre justice !!!
Je souffre pour votre fils comme je souffre pour mon fils Dominique tué par un chauffard ( bien protégé) le 25 décembre 1997.
Si  notre souffrance est quotidienne, l'Amour pour nos enfants doit rester le plus fort, si sur cette terre il y a des ripoux installés un peu partout et si vous êtes sur ce site c'est que votre courage est aussi fort que votre peine.
Permettez moi de vous embrasser  très très fort , nous sommes de tout coeur avec vous et j'aurais une énorme pensée pour votre petit Maxence le 26 décembre ,   de notre côté , nous allions voir le 26 décembre notre fils à la morgue.
Le destin a voulu que je rencontre Cécile , elle a su me donner tout l'amour  et le soutient moral sans rien demander en retour encore merci Cécile pour ton courage alors  qu'elle  aussi  est dans la peine depuis ce jour maudit ou son fils Frédéric à trouvé la mort.
Pardon pour la rédaction de ce courrier, j'aurais voulu vous écrire comme je souffre ....
Permettez moi de vous embrasser  encore très fort.
 
Geneviève

 

Retour à  la page d'accueil.