LETTRE AUX CONDUCTEURS DE LA PART DE MAXENCE

A toutes les conductrices et à tous les conducteurs jeunes et moins jeunes,

 

            Les fêtes approchent et les occasions de bien s’amuser aussi, du moins pour vous.

Ce 26 décembre 02, je devais souffler mes 7 bougies avec ma famille mais j’aurai 6 ans pour l’éternité car une conductrice totalement ivre en a décidé autrement.

 

            Plus jamais je ne rirai, je ne m’amuserai avec ma famille, alors je vous en supplie vous qui avez cette immense bonheur d’être en vie, ne prenez jamais le volant en ayant bu ou consommé des drogues.

  Ce 17 juin 02 à la sortie de l’école, je roulais prudemment en vélo sur le trottoir.

  Je croyais qu’il suffisait d’être prudent : mettre son casque, rouler sur le trottoir aménagé, ne pas aller trop vite, ….

Mais à quoi ça sert tout ça, si les grands ne font pas attention aux petits ?

  Une femme totalement ivre à son volant est venue me renverser sur le trottoir.

J’ai essayé de me battre à fond les manettes mais c’était trop difficile, j’avais trop mal, j’étais si petit.

J’ai quitté Maman, Papa, mes frères Bertrand (8.5 ans) et Gauthier (3 ans) et je suis parti sur l’autre rivage le 22 juin 02.

  Cette conductrice, a délibérément  bu et décidé de prendre le volant et ainsi de jouer à la roulette russe avec la vie des autres, avec ma vie d’enfant.

  Maintenant où je suis, il y a beaucoup trop d’enfants qui comme moi avaient encore tellement d’amour, tant de bonheurs, tant de joies à donner à leur famille.

  Quand vous reprendrez à l’avenir votre véhicule, pensez à moi , à tous les enfants et tous les jeunes qui sont trop nombreux sur l’autre rivage.

  Merci beaucoup, soyez grand et responsable, moi qui serai petit pour l’éternité.

 

Maxence, 6 ans à jamais.

 

Commentaires !

Retour au sommaire des textes et poèmes

Retour à la page d'accueil

Hit-Parade