HISTORIQUE

                                                                                

 

 

                            Quelle tristesse, ces accidents ayant comme seul dénominateur commun : 

                                                               L’inconscience.                        

 

C'est vrai, il faut pouvoir s'amuser et faire la fête, mais pas à n'importe quel prix.  De la bonne musique, un petit verre pour se mettre dans l'ambiance,    mais où est la limite ? Jeunes et moins jeunes, le savez-vous ? Combien de vies dépendent de vous, de votre comportement, de votre inconscience, combien de familles seront brisées à jamais ?

Après l'euphorie d'une bonne soirée, prenez conscience des dangers de la route. N'est-il pas plus agréable de se retrouver le week-end suivant ?

Trop souvent, le lundi, nous apprenons qu'il y en a que l'on ne reverra plus ! Nos pauvres fleurs de bitume fleurissent partout, elles ont la couleur du sang ! Alors, on réfléchit pendant quelques semaines, et la vie reprend son cours.

  On pourrait résumer ainsi la plupart des week-ends de l'année. C'est notre devoir d'intervenir, de faire quelque chose.  C'est pour éviter que nos routes continuent à se colorer de rouge que nous avons besoin de vous.

                                      ENSEMBLE ON PEUT !

                                                                                   G.A. R.

                                           GROUPEMENT POUR L’ACTION ROUTIERE

                                                            Fondation Frédéric Jacob

  Elle est née le 03 août 2000, suite à une action de prévention à la sortie de discothèques.

  Des personnes qui y ont participé ont décidé de créer cette fondation à la mémoire de Frédéric Jacob, tué par un chauffard sur la route à l’âge de 21 ans le 09/08/1998. Deux autres jeunes de 19 ans sont également décédés dans cet accident. Que Frédéric nous donne la force de mettre tout en œuvre pour sauver des vies par notre combat pour une meilleure sécurité sur nos routes. Nos enfants ont le droit de vivre !

  Le Groupement pour l’Action Routière désire regrouper l’ensemble des acteurs de terrains et les décideurs autour d’une table, pour qu’ils puissent se connaître, dialoguer et développer des synergies en vue de diminuer le carnage sur nos routes.

  Le G.A.R. désire aussi inciter les conducteurs à opter pour un comportement  responsable au volant.

                                      Ce n’est pas la voiture qui maîtrise l’homme

                                      Mais l’homme qui doit maîtriser la voiture

 

  Commentaires !

Retour à la page d'accueil

Hit-Parade