Hé ! Les gars : on peut s’bourrer la gueule sans crainte …

 

Concernant l’alcool au volant et la consommation d’alcool en général, je pense, par expérience, en savoir pas mal, davantage en tout cas, que certains qui en consomment. Ceci n’empêche que je reste avide de toute information nouvelle dans ce domaine et à ce titre, j’ai découvert le site http://www.security-feelbetter.com qui propose une boisson miracle et à propos de laquelle on dit beaucoup de bien, je ne dirai même que du bien. Au demeurant, c’est d’ailleurs normal qu’on la présente truffée de qualités puisqu’il s’agit d’un site commercial. Mais en quoi ce breuvage est-il susceptible de m’intéresser ou, plus généralement, de vous intéresser ? En réalité, c’est avant tout sa publicité qui m’a accroché, jugez-en plutôt : « vous avez trop bu ? Trop mangé ? Ayez le bon réflexe pour prévenir la gueule de bois et éliminer plus rapidement les aliments et les boissons, dont notamment l'alcool ». Vous avouerez avec moi que c’est aguichant.

Même si dans ce bref article, on ne peut (ni ne veut !) tout mettre, voici quelques brèves explications : « Security (c’est son nom) est un produit légal, vendu par correspondance, qui stimule naturellement l’organisme et l’aide à éliminer plus rapidement les aliments et les boissons dont, notamment, l’alcool ». Commercialisé par la SA PPN (France), la boisson SECURITY se présente sous la forme de petites bouteilles de 30 ml, à avaler avant, pendant ou après le repas, à raison d’une seule dose.  Il s’agit « d’un digestif sans alcool, d’un produit légal, d’une totale innocuité et d’une efficacité constatée par huissier ». Précisément, méfions-nous quand même de tous ces trucs ne  que contenant que des plantes, que l’on dit forcément inoffensifs pour la santé mais dont découvre, au bout de plusieurs années, qu’ils sont nocifs, voire dangereux. Aux amateurs de juger. En outre, on apprend qu’il contient de l’artichaut -dont l’action bénéfique sur le foie est connue- mais ne se compose pas que de cela : eau purifiée - Fructose - Extraits végétaux - thé Yunnan - Acide ascorbique - Benzoate de sodium - sorbate de potassium - arôme de poire.

 

Je vois déjà les fêtards se ruer sur le produit, pensant qu’ils vont échapper aux contrôles de police puisque, chiffres à l’appui, ce serait assez efficace au niveau de l’abaissement du temps d’alcoolémie. Enfin, c’est le site qui le dit …

 

J’oubliais cette petite mention apparaissant sur le site : « SECURITY n'est pas un médicament et n'a aucune utilité contre la dépendance à l'alcool ».

 

Alors, comme on dit dans une émission connue de RTL : info ou intox ?. Info dans la mesure où cette boisson existe bel et bien, est commercialisée, contient un certain mélanges de plantes (dont l’artichaut, un de leur « secret de fabrication » : laissez-moi rire, comme si ledit artichaut était inconnu alors qu’il est présent dans bon nombre de médicaments nécessaires au bon fonctionnement du foie), facilite probablement la digestion (non vérifié), etc. Ne buvant pas d’alcool, je ne suis pas non plus (encore) en mesure de vérifier les propos tenus concernant l’abaissement du taux d’alcool. Selon moi, ceci  fait donc partie, de l’intox : je ne prétends pas que c’est totalement faux mais c’est avant tout faire du clientélisme, en insistant sur le fait que l’on digère beaucoup mieux un repas, alcool compris. Quant au nom commercial, c’est clair : lorsque l’on appelle ostensiblement un produit « SECURITY », on imagine sans peine le public visé …

 

Alors, le problème reste entier : la commercialisation d’un tel produit peut être très mal interprétée par pas mal de personnes qui, sous le couvert d’absorption de ce petit flacon, vont s’en donner à cœur joie au niveau de leur consommation d’alcool. Je ne vise pas particulièrement les jeunes, mais davantage les « dangereux », c’est à dire la tranche des 30-40-50 et plus, qui vont au resto, fêtent des noces, un anniversaire, des réveillons de fin d’année, en arrosant leurs copieux repas de toutes sortes de boissons alcoolisées sans beaucoup se préoccuper de leur état au moment de conduire. S’ils font aveuglément confiance à SECURITY vont consommer tout et n’importe quoi, n’importe comment et n’importe comment. En cas d’accident de roulage, je les entends déjà s’insurger « oui, je l’ai peut-être tué, je le reconnais  mais j’avais bu MA fiole de SECURITY, j’en ai toujours une dans le vide-poches, c’est leur faute … ».

 

Persiste et signe : les vrais dangers, ce sont AUSSI (et parfois SURTOUT) ces derniers et svp, ne nous tournons pas à nouveau vers les jeunes uniquement : ceux-ci ne sont vraiment pas les seuls à prendre la route sous influence.

Alors, méfiance avec ce genre de boissons et dites-vous bien un chose : il existe des tas de croyances (toutes complètement fausses) au sujet de la diminution du taux d’alcool dans le sang (grain de café, cuiller d’huile, café serré, etc.). Une seule vérité pour atteindre ce dernier objectif et (re) prendre la route sans danger : il n’y a que le temps (sans boire d’alcool, évidemment), qui, associé à l’eau, arrange l’imprégnation alcoolique ou l’état d’ivresse. Un homme prévenu en vaut deux mais encore faut-il être écouté …

 

Albert GILLIQUET

Vice-président

Mars 2006

 

Ps : SECURITY n’est pas l’unique produit du genre et ce n’est donc pas une attaque en règle contre cette seule boisson aux extraordinaires vertus. Il n’empêche qu’en découvrant le site, il y apparaît parfois, en très petits caractères, la phrase sibylline suivante « interdit en France par décision gouvernementale ». C’est tout dire …

 

Vos commentaires :

 

 

                                    

 

Retour au sommaire

Retour à la page d'accueil   

 

Commentaires !

Hit-Parade