EN HOMMAGE A MARVIN 14 ANS

 

Marvin est né le 19avril 1989 et décédé le 05/08/2003

Marvin roulait sur son scooter lorsqu'un jeune inconscient au volant de son véhicule a percuté mon fils et l'a tué.(Le chauffard roulait à plus de 100KM/H en agglomération) depuis notre vie est brisée.

Il y a longtemps,pour moi c'était hier

Un joli petit garçon est né

Il était ma lumière, le temps passait

Nous étions heureux,c'était la fête

Tu n'as pas eu le temps de devenir un homme

D'avoir du bonheur plein la tête

Et puis tu as quitté notre maison!

La lumière s'est éteinte un soir d'août brusquement,

Dans le noir survenu,j'évoque les temps anciens

C'est le temps si plein maintenant d'un bonheur perdu

Les 19 avril vont continuer de passer

Les 14 ans de mon fils se sont arrêtés.

 

Tu me manques mon fils.

Le site en hommage à Marvin : http://marvin.site.voila.fr

MOURIR à 14 ANS...
PARLER DE TOI C'EST TE FAIRE EXISTER,
NE RIEN DIRE SERAIT T'OUBLIER.

 

Pour envoyer un message de réconfort à la famille de Marvin :

Chère Mady

Je ne te connais que par le biais des mails échangés, mais comment rester insensible à tant de souffrances. Je la ressens d'autant plus que le 9 août 1998, mon fils était accidenté par un chauffard ivre et il s'éteignait le 11 août 1998. Comme tu le dis si bien, il y a longtemps, mais c'est comme si c'était hier. Les années qui passent n'atténuent en rien notre souffrance, ce manque. C'est d'ailleurs ce que bon nombre de personnes croient à tort. Je veux te dire que ce 5 août, je serais en pensée avec toi et avec Marvin, ton ange. Je vous dédie ceci :

Envol vers la Lumière

 Ceux qui sont partis
Derrière nos voiles en l'Infini
Restent unis en nos cœurs et esprits
Seule l'indifférence sépare
Aimer, c'est tout retrouver.

En l'Unité de l'Amour
Fusionnent nos âmes
Nos cœurs qui se parlent
L'élévation de nos êtres
En un seul corps.

L'envol vers la Lumière
Pour tous les disparus de la Terre
L'envol vers la Lumière
Pour ceux qui restent
Etre en la Vie.

Le véritable Amour
Est de le porter vers l'Infini
Aimer pour l'Eternité
Libérés de nos chaînes
Renaître en l'Unité

Dans cette alliance
Aider la Lumière
A s'étendre sans fin
Pour l'Harmonie Céleste
De toutes les créations.

Ainsi disparaîtra la souffrance
Et toutes les distances

Cécile et Jean-Pierre, parents de Frédéric (Belgique)

 

Chère Madeleine,
 
On parle souvent d'alcool, de drogues, de médicaments, ... : c'est presqu' à en oublier que la vitesse excessive est bien le principal acteur des tueries sur les routes. Honte à ceux qui feignent de l'ignorer ou circulent sans s'en soucier, honte à tous ces conducteurs sans âme ni raison, et  à plus de 100 km/h, cet inconscient ne laissait aucune chance à Marvin sur son cyclo.
Encore une vie brisée et encore celle d'une maman définitivement cassée et dont l'existence ne sera plus jamais la même. Mais réconforter une mère est tellement peu de choses lorsque l'on sait la douleur qui est la sienne, son chagrin et sa souffrance qui, hélas, l'accompagneront toute sa vie durant.
Mais voyez-vous, Madeleine, tous ces messages de réconfort, ceux que vous allez recevoir, ont ce quelque chose de plus qui en font un soutien moral probablement important pour vous ... Et personnellement, vous en adresser un est la moindre des choses que je puisse faire : au moins, il est sincère mais je voudrais tant faire davantage pour vous ...
 
Albert GILLIQUET
Vice-président du GAR(Belgique)
 


 

Vous avez raison ne rien dire serait l'oublier alors lui rendre hommage est le faire exister.
Sachez qu'en cette journée si difficile nous sommes de tout coeur avec vous.

 

 Denise et Didier - parents de Quentin (France)

 

Le temps passe, les paroles s'envolent, les souvenirs restent, brûlants  comme la braise, que tout cela est dur, que tout cela est lourd , courage Mady

Yvette la maman de Philippe (Belgique)



 

Chère Madeleine,

 

Etre fidèle à ceux qui sont partis trop tôt

Ce n' est pas s' enfermer dans sa douleur.

Il faut continuer de creuser son sillon :

Droit et profond.

Comme ils l' auraient fait eux-mêmes.

Comme on l' aurait fait avec eux. Pour eux.

Etre fidèle à ceux qui sont partis c' est vivre

Comme ils auraient  vécu.

Et les faire vivre en nous.

Et transmettre leur visage, leur voix, leur

Message aux autres.

A un fils, à un frère, ou à des inconnus,

Aux autres quels qu' ils soient.

Et la vie tronquée des disparus alors

Germera sans fin.

 

Que ce petit message vous apporte réconfort.

 

Patricia (maman de Grégory)

          BELGIQUE

 

France le 4 août 2006
Hommage à MARVIN
 

Soyez réaliste : envisagez l’impossible, car l’avenir n’est écrit nulle part. 

Le comportement criminel inadmissible à tout point de vue, que rien ne saurait justifier, prend souvent des risques inconsidérés. Ils sont tous persuadés de maîtriser parfaitement leurs réactions mais ce n’est qu’une illusion, quand, tout à coup, l’atmosphère devient fébrile… jusque là personne n'a songé à le discipliner.

Ces individus, ils sont comme une bombe à sous-munitions regroupant plusieurs centaines de mini-bombes qui explosent tuant et blessant toute une famille bouleversée par la perte de son enfant, son âme est profondément touchée. A tutoyer intimement la mort, on sombre dans une profonde dépression.
Comme un bloc de glace qui fond sous le soleil torride ; on a toujours les mêmes molécules mais pas la même forme, souvent on ne résiste pas et on coule à son tour.
 
Face à cette criminalité, le pouvoir judiciaire doit assumer ses responsabilités. S’il peut jouer pleinement son rôle sans le moindre obstacle et être assez radical, alors on pourra dire qu’une grande partie du chemin aura été faite.
Mais quand il y a une défaillance notamment dans le domaine criminalité routière par l’inertie de la justice, ces gens là prennent tous les risques en pensant que le plus grand plaisir de la vie est de vivre dangereusement en mettant leurs vies en danger et celles des autres.
Au mieux, on recevra " une amende " au pire, ce sera l’irrémédiable !
Nous connaissons tous la lenteur de la machine judiciaire, sa médiocrité semi-consciente, les engrenages administratifs et leur incapacité. Le procès traîne en longueur sur plusieurs années, la peine ne sera jamais à la hauteur du massacre, ni soldée par une condamnation plus ou moins adéquate.
 
Tant que la justice ne les fait pas le " débroussaillage " des mauvaises herbes, la forêt brûlera par ces incendiaires sauvages… à qui rien ne fait peur et qui rien n’arrête … Et nul ne sait quand sera la fin de ce massacre à bas prix ! Mais à quoi pensent-elles, ces bombes explosives ?
Comment peut-on vivre avec tel cadavre dans un placard ?
 
Je vous tends la main avec une tendresse profonde et sincère pour traverser ce pont miné par chagrins et des larmes.
Mes pensées s’en vont vers un être plus précieux au monde pour une mère,
auquel on a volé sa vie, c’est votre MARVIN
Lili maman d’Atta OLOUMI



 

A la famille de Marvin,
 
Combien de fois encore va-t-on continuer à tuer nos enfants
Ca n'intéresse personne, car une personne à la fois meurt
Mais au bout de l'année, on doit multiplier par 365 ou 730
Alors là, il s'agit d'une catastrophe
L'Etat doit être poursuivi pour "génocide"
 
Nous vous transmettons notre soutien et nos encouragements
Pour que vous puissiez trouver le chemin de la paix intérieure
Nous savons que ce n'est pas facile, car après plus de cinq ans
Nous n'y sommes toujours pas arrivés
Continuez à parler de lui comme s'il était là
Gardez les bons souvenirs au plus profond de vous-même
Il guidera vos pas au fil du temps et vous suivra, là où vous irez
Nous souhaitons beaucoup de courage
 
Mr, Mme D'AMARIO (parents de Christophe) Belgique
 


 

Je souhaite beaucoup de courage aux parents de Marvin en ce jour si pénible que nous connaissons si bien, nous parents amputés de notre chair.

 

Dominique, maman de Kévin 19 ans tué par un inconscient.(France)

 

 

Dans nos coeurs toujours la tristesse que nous devons bien souvent cacher car pour les autres la vie continue. Pour nous parents désenfantés notre vie s'est arrêtée avec la perte de notre enfant,nous survivons. Nous sommes des victimes et certaines personnes voudraient faire de nous des coupables bannissons les de notre vie. Notre enfant est toujours vivant dans notre coeur nous l'aimons mais il nous manque et il nous manquera toute notre vie. Mady penses que tu es comprise  que cela t'apporte un peu de réconfort.

Beaucoup de pensées pour Marvin 

 
La maman de Pierre(Belgique)

     


Chère Maman de Marvin,

 

PARLER DE TOI C'EST TE FAIRE EXISTER,
NE RIEN DIRE SERAIT T'OUBLIER.


Quelle vérité. Je résonne ainsi moi aussi. Parlons de nos enfants, peu importe ce qu'en pensent les autres. Nos enfants sont là dans nos coeurs, ils existent au plus profond de nous. Parlons d'eux, afin que leur vie ne s'arrête jamais.
Je suis de tout coeur avec vous.
Je vous embrasse


Nicole, maman de Véronique (France)



 

 

 

Retour au sommaire

Retour à la page d'accueil

Commentaires !

Hit-Parade