EN SOUVENIR DE GREGORY

Mon cher enfant

Tu es parti sur ta moto un soir d'automne

Tu venais de fêter tes 18 printemps. Tu voulais être un bon boulanger. mais la vie t'a fauché comme les blés. Depuis dans mon coeur c'est l'hiver. mais je sais qu'un jour, je sentirai de nouveau ta chaleur, et je me dirai, l'été est enfin revenu. Nous pourrons partager de nouveau des moments de bonheur et fini la douleur. Que Dieu te garde dans son coeur comme je te garde dans le mien.

Maman, Papa

 

LE SAULE 
,
Sans toi j'ai essayé de m étourdir, de courir les plaisirs.
 Sans toi j'ai les yeux remplis de larmes et je reste planté là,
déraciné de toi, j'ai froid, j'ai froid, j'ai froid de ne plus me pencher sur ton épaule,
 je suis un saule inconsolable. J'ai des milliers de feuille pour t'écrire, te parler de ma vie sans toi.
Te dire , te dire, te dire des choses qui voudront dire toujours, j'ai besoin de toi.
Si loin de moi irremplaçable.
Toutes les bulles de champagne du monde peuvent éclater là sous mes branches, sans toi c'est de l'eau.
De l'eau salée, salée des pleurs, tu vois je ne suis pas drôle, je suis un saule inconsolable, le plus désemparé des arbres.
 
Maman et papa. Nous t'aimons infiniment et à jamais
 
 
 
 
Pour envoyer un message à la maman de Gregory : Cliquez ici

Pour visualiser les photos de la commémoration : cliquez ici

 

 

Chers Patricia et Fernand

J'ai eu envie de vous offrir ce petit texte avec toute mon affection, qu'il vous apporte un peu de réconfort

Un petit ange part,
Un petit ange vient;
Et pour un ange qui part,
Une étoile devient;
Là-haut, bercé par les nuages,
Sa maison n'est maintenant;
Plus qu'une fleur en voyage,
C'est une Rose, évidemment.

Mais en bas, près de ses bagages,
Un petit être gémissant,
Veut retrouver son parent;
Et du haut de sa montagne,
Ce petit ange, calmement,
Le rassure en lui disant,
Que TOUJOURS il sera présent,
Mais dans le coeur, évidemment.

De tout coeur avec vous

Cécile et Jean-Pierre, parents de Frédéric

Pour la famille de Grégory,

En ce jour encore plus difficile que les autres jours de l'année, nous avons plus qu'une pensée sincère pour votre souffrance quotidienne.

Nous ne pouvons que vous souhaiter que Grégory continue à vous donner jour après jour la force de poursuivre.
Nous ne pouvons que vous souhaiter que les mille moments de bonheurs avec Grégory reviennent sans arrêt dans vos coeurs.

Nous ne pouvons que vous souhaiter que Grégory  vienne vous dire bonjour dans vos rêves.
Nous ne pouvons que vous souhaiter de trouver des petits moments de soleil. Grégory est fier de vous.
Nous n'habitons pas si loin l'un de l'autre et nous vivons la même souffrance, notre fils nous manque à l'infini.

Les parents et frères et soeur de Maxence 6 ans pour toujours (Liernu Eghezée).



Votre Grégory est maintenant avec notre petit Quentin.

 De là-haut maintenant ce sont eux qui veillent sur nous.

Le cours des choses est inversé, normalement c'est a nous parents de les protéger, mais les choses font que c'est l'inverse qui se produit.

Ils nous faut continuer sans eux.

Ces journées sont particulièrement douloureuses et j'espère que vous trouverez comme nous il y a quelques jours un peu de réconfort dans tous les messages.

 

Je pense très fort a votre fils et vous embrasse.

Courage

Maman de Quentin

Chers Parents de Grégory,
 
 
Ce magnifique poème que nous apprécions beaucoup,
reflète la souffrance que nous connaissons tous.
Le saule est un belle arbre comme Grégory,
il peut apporter de l'ombre à nos pleures,
Quand vent ce met à souffler il plie mais ne se rompt pas.
Là, est la force que Grégory, vous apporte chaque jour.
En ce jour qui n'aurait jamais du exciter,
nous sommes de tout coeur avec vous, nous vous embrassons.
 
Dominique et Noëlla,
Parents de Catherine, 13 ans pour toujours ?
 

 

 

Je suis assise ici, seule, si triste et solitaire. Je pense à toi souvent... chaque minute du jour, me demandant comment tu vas, ce que tu fais, souhaitant te serrer dans mes bras. Je suis assise, me souvenant de tout ce que nous avons partagé, rêvant à tout ce qui sera, et je verse une larme pour chaque minute sans toi.
Parfois, je crois en ma force et que le temps qui nous sépare s'écoulera vite, et puis parfois, je m'assieds et pleure et me demande pourquoi faut-il que l'amour fasse ainsi mal... Bien que parfois dans la solitude... quelque part dans le vide je me sente pourtant très aimée, et je réalise que ce n'est pas l'amour qui fait si mal... C'est d'être sans toi.

 

C'est un texte  que j'aime beaucoup et malgré sa tristesse paradoxalement il me réconforte car l'espoir  s'y trouve , courage un jour nous serons à nouveau unis

Predelune

Chère Patricia, Monsieur,
 
Toi, Patricia, je te connais un peu. A te voir, à t'entendre et t'écouter, je sais que la perte de Grégory représente une douleur incommensurable, comme l'est la perte d'un enfant pour toute maman, et pour tous parents en général. C'est banal d'écrire ceci mais c'est tellement vrai : celles et ceux qui ne sont pas dans le cas ne peuvent imaginer l'étendue de votre peine ...
 Si le papa de Grégory semble  plus effacé, je ne doute pas non plus que terrible est sa souffrance : je l'ai vu lors de la commémoration et j'ai presque pu palper son terrible chagrin.
Je veux surtout que vous sachiez que si vous sentez bien seuls en ces circonstances ou lors de certains moments au cours desquels Grégory vous apparaît comme s'il était près de vous, il reste que des amis, des copains ou même des inconnus, sont à vos côtés : s'ils n'y sont pas directement, c'est que quelque chose les retient ou les en empêche, mais dites-vous bien qu'ils sont là et que vous avez tout leur soutien.
 
 
Albert GILLIQUET
Vice-président du GAR


 

De tout coeur avec vous... milles pensées et prières...

J'ai regardé les photos en souvenir de Grégory... et j'ai "pleuré"...

 

Francis le papa de Jean-Sébastien   -  Sausset les Pins  - France.

 

http://jean-sebastien.sausset.chez.tiscali.fr/js.htm

Chers Maman et Papa de Grégory,

 

 
Je penserai à vous particulièrement aujourd'hui. Ces journées si tristes qui défilent, et d'autres, comme aujourd'hui encore pires.
Ma fille est partie, assassinée par un malade mental il y a plus de 3 ans et demi et j'ai encore du mal à y croire.
Nous devons pourtant continuer notre route, parler d'eux pour que personne n'oublie, car ils sont près de nous au quotidien. Comment pourrait il en être autrement.
Courage pour cette sombre journée. Je suis de tout coeur avec vous.
Affectueusement

 

Nicole, maman de Véronique ( France)



Chère Patricia,

  Ce petit message pour te dire que je suis de tout cœur avec toi en ce jour douloureux. Dimanche, nous avons commémoré ensemble la mémoire de Grégory. Tous tes amis, les amis de Grégory, son papa étaient présents près de toi et t’ont soutenue. Aujourd’hui, tu as peut-être l’impression de te retrouver seule avec ta peine. Détrompe-toi, nous sommes toujours là, nous pensons à toi, à Grégo et à son papa.

  Grégory, cela fait 5 ans que tu es parti et cela fait quelques mois que j’ai fait ta connaissance par le biais de ta maman. Elle me parle beaucoup de toi, j’ai l’impression de t’avoir réellement rencontré. Continue à lui donner la force de se battre et de ne jamais laisser tomber les bras.

  Je vous embrasse bien fort,

  Virginie

Coordinatrice régionale

Parents d'Enfants Victimes de la Route

 

Pour GREGORY
 
On ne peut pas mourir à 18 ans
Ta maman à beaucoup de peine
Alors je sais que tu es toujours avec elle

 

Tu la suis partout ou elle va
Tu a creusé un sillon  si profond dans son coeur
Que maintenant à jamais tu demeures
Pas besoin de te voir pour savoir que tu existes
Dans ce qu' on appelle l' invisible
Que Dieu te garde et te protège
Nous prions pour toi Grégory
Tes beaux cheveux blonds que fond penser à  mon fils Dominique
tué sur la route   un  25 décembre à l' âge de 24 ans
 
Ou que tu sois je t' embrasse de tout mon coeur
comme si tu étais mon fils
 
Geneviève maman de Dominique (France)

 

Chers parents

de tout coeur avec vous en cette triste journée
perdre un enfant c'est tellement terrible
un jour nous serons réunis ce sera un très beau jour en attendant il nous faut continuer
je vous embrasse
tendres pensées pour votre Grégory

 

Janine maman de David

 

http://davidminfilscheri.site.voila.fr



 

 

Nous sommes de tout coeur avec vous et en cette dure journée, nos pensés vous
accompagnent.
Gregory est prés de vous et y restera a jamais  car de là haut il vous
regarde et je suis sur qu'il est fier de vous, des batailles que vous mener
pour plus jamais ça .Il n'est pas loin ,juste la porte d'à côté Nous sommes
les parents de Kevin Suarez parti depuis  le 1 octobre 2005, tué par un chauffard ivre à l'âge de 12 ans. 
Nous vous embrassons de tout coeur.


               Maman et papa de Kevin

Chers parents de GREGORY
 
Nous sommes sur un volcan couvert d’une sorte de croûte qu’il l’empêche
d’exploser ! Nous mettons tous nos efforts pour supporter insupportable.
Cette idée n’est guère suffisante, nous nous arrêtons de temps à autre pour
remonter le moral des autres et nous nous battons depuis des années pour….
Résultat, nous vivons dans un climat de révolte et de confusion.
Mais aurons-nous la possibilité de nous débarrasser de tout ce qui pèse
si lourd sur notre cœur, autrement ?
Je suis profondément désolée, j’aimerais tant trouver quelques mots pour calmer
votre tristesse et votre chagrin, en oubliant mes propres souffrances, mais
 nous sommes sur le même bateau, nous ramons ensemble…
 
Lili la Maman d'Atta  une mère désenfantée

 

Patricia, Fernand

Cinq ans que Grégory est parti sur la pointe des pieds
Cela paraît si loin, pourtant c'était hier
Il est ancré au plus profond de votre mémoire
Personne ne saurait le déloger
 
Si tous les parents d'enfants victimes de la route
Partageaient leur souffrance, elle serait moins lourde à supporter
Unissons-nous comme nos enfants se sont unis là-haut
Combattons pour arrêter le génocide
 
Grégory vous donne la force de continuer le chemin
Car l'amour est plus fort que la mort
Courage est le seul mot qui convienne
Et nous savons que vous en avez
 
Arnaldo et Rose-Mary D'Amario (parents de Christophe+)
--

 

Bien que les fleurs se fanent, meurent et disparaissent, leurs précieux parfums demeurent toujours. Tout comme ces fleurs éclatantes, ceux que nous aimons ne meurent jamais; ils demeurent avec nous à jamais, empreints de nos souvenirs précieux. Sommes de tout coeur avec vous en ces moments douloureux.

 SOS WEEK-END.

 

 

Mon coeur est avec vous. C'est tellement difficile de regarder un autre,  une autre moto. Comme le mien moi c'est Sébastien lui aussi en moto.  Que la vie est injuste de nous enlever nos amours si jeunes si beaux.

Courage à vous deux

Dominique Joly (France) maman de Sébastien

 

Bonjour, Je suis la maman de Grégory qui est décédé également accidentellement en moto il y a 5 ANS. Je vous remercie de votre petit message. Après le départ de mon fils, après avoir pleuré toutes les larmes de mon corps, j'écoute et je contemple. J'essaie de "romantiser le monde, l'imagination est la reine du vrai, et le possible est une des provinces du vrai. Elle est positivement apparentée avec l'infini, nous sommes l'esclave de nos pleurs. Nos enfants sont des anges et les anges se parlent sans parole, comme les yeux aux yeux. Sachez que les larmes humaines ressemblent en grandeur aux flots de l'océan. Ce jour mon coeur est avec vous et je puis vous assurez que notre coeur, même brisé fait chanter nos anges qui se souviennent. Je vous embrasse très fort et vous trouverez le courage de continuer en vivant avec les bons souvenirs qui ceux-ci resteront à jamais dans notre mémoire et ça on ne pourra jamais nous les prendre. 

Patricia

 

 

 

Retour au sommaire

 

Retour à la page d'accueil

Commentaires !

Hit-Parade