En souvenir de Catherine

 

Catherine,

  Comme un petit oiseau,

tu as pris ton envol avec le sourire.

Tu ne pouvais pas savoir que jamais tu ne reviendrais pas

dans le nid familial, que tu adorais par-dessus tout.

Nous vivons un jour à la fois, en faisant tout pour ne pas te décevoir.

Près de quatorze ans de bonheur avec toi !

Déjà  huit années d’absence, que de temps long !

Pour tes 22 ans ce 31 juillet, nous t’envoyons 22.000 bisous.

 

Maman, papa.  

Coccinelle,

  Ouvre tes deux jolies a iles,

Va t’en dire à Catherine,

Combien nous l’aimons !

Papa, maman.

Pour fleurir la tombe de Catherine sur le cimetière virtuel : cliquez ici

 

Pour adresser un message de réconfort aux parents de Catherine : cecilejacobgar@skynet.be

 

Chers Nick et Nono

Comme je vous l'ai dit à la chapelle, votre ange resplendit de douceur, de tendresse, d'amour des autres, tout comme vous. Vous mettez votre souffrance au service des autres, vous êtes des amis fidèles et malgré tout cela, je ne sais atténuer cette souffrance perpétuelle du manque de Catherine.

Je ne trouve pas bien les mots pour vous exprimer toute ma tendresse et mon amitié, de même que Jean-Pierre. Je vous dirais donc que je suis à vos côtés le coeur ouvert et les bras tendus, nous sommes en pensée avec vous et fifille. Vous nous l'avez si bien fait connaître.

Que votre étoile scintille tous les jours pour vous, qu'elle vous donne le courage de continuer votre combat. Que de temps en temps, elle devienne étoile filante pour venir vous inonder de ses merveilleux rayons.

Nous vous serrons très fort dans nos bras et vous envoyons mille bisous

Cécile et Jean-Pierre - Parents de Frédéric

Chers parents de Catherine,

 Nous avons aussi perdu un enfant, il allait avoir 22 ans. Son nom est Olivier.

Ce qui nous tiens mon épouse et moi est que nous gardons l'espoir de le retrouver un jour, de l'autre coté du miroir.

Soyez à l'écoute, ... Vous recevrez des coucous.

 

Nous vous embrassons.

 

Christian & Anne-Marie


chers parents de Catherine

Cher ange  Catherine,tu brilles dans le ciel tous les soirs,et tous ceux qui te connaissait sont là à t'admirer dans le noir,par ta lumière,tu domines les autres qui te serrent,un jour viendra,vous chers parents auprès de  Catherine vous brillerez,et ce jour là,vous serez réunis.
Je suis de tout coeur avec vous,le coeur ouvert,je suis en pensée avec votre fille. Je vous souhaite que Catherine vous envoie toute l'énergie de là haut pour que vous puissiez continuer votre chemin.
Je vous embrasse amicalement 

Mady maman d'un ange disparu le 05 août 2003


 

Milles pensées...
TENEZ BON...

Francis, Anna, Anne-Françoise.... et Jean-Séb france)

Chers Nick et Nono,
 
Si Catherine est partie si tôt,
elle restée une jolie fleur : une pensée.
C' est la chose la plus belle en vous.
Ah! ça baldingue dans la tête! Un tourbillon, une
valse à mille temps.
Et puis, c' est joli une pensée, on dirait un visage
avec des expressions changeantes, une moue
parfois grave, inquiète, interrogative ou malicieuse,
souriante, aimable...
Et puis, il y en a de toutes les couleurs et vous pouvez
Choisir de contempler celle qui correspond le
mieux  à votre petite fille.
 
Patricia (maman de Grégory)
 

Cher petit frère Nick, Nono, et Catherine
 
Catherine aurait dû fêter ses vingt-deux ans
Comment serait-elle? Serait-elle mariée? Aurait-elle eu un enfant?
Aurait-elle toujours son visage d'ange?
Quel métier exercerait-elle?
Toutes ces questions sans réponses. Pourquoi?
Nous brûlerons une bougie le 31 juillet en pensant à vous et fifille
Sachez que nous vous aimons et que beaucoup de personnes vous aiment
Vous êtes très attachants et si gentils
Fifille doit vous ressembler
Bisous à vous trois
 
Arnaldo, Rose-Mary et Christophe des étoiles
 
 
 

France le 29 juillet 2006

Hommage à Catherine

La réalité est toujours là, qui nous guette sournoisement et nous rejette violemment au sol pour nous faire savoir que nous n’avons aucun droit, qu’elle doit reprendre son dû, à la fois tragique et cruelle dans l’histoire de l’humanité que la mère enterre son enfant ! Une souffrance réel et non imaginaire, avec toutes les dimensions de l’insupportable . Une réflexion sur la disparition et la mort, et comment retrouver l’enfant qu’il n’existe plus ?

On rentre dans l’enfer sans bruit. Pour ne pas franchir le seuil, on crie avec les mots en espérant quelqu’un nous entende, comme on jette une bouteille à la mer.

Mon souci est avant tout d’employer des mots, les plus précis possibles, qui puissent exprimer au mieux ma pensée et refléter mes sentiments les plus profonds, face à cette tragédie inhumaine des temps modernes, pour qui la nuit tombe dans la matinée et nul humain n’a jamais vu pareille souffrance, qui se chiffrent en milliards de degrés de la valeur affective inépuisable et sans mesure pour nos gamins disparus avant l’âge. Mais les empires d’Amour qu’ils ont bâti dans notre cœur sont indestructibles, tant que ce nid d’Amour bat pour eux.

De tout cœur je partage ce moment particulièrement ingérable avec vous, et espère l’apaiser peut-être d’un faible degré, en sachant qu’il y a une main pleine tendresse sur votre épaule qui vous caresse.

Bon voyage petit ange endormi sans réveil, le réveil brutal et douloureux c’est pour nous et chaque jour de l’année quand le cauchemar nous suit.

Une pensée affectueuse pour la merveille de la nature,

la figure d’ange de CATHERINE

Lili maman d’Atta Oloumi

www.chez.com/terrorismedelaroute

 

Chère Nono, Cher Nick,
 
Je vous ai bien observés ce vendredi  à la Chapelle "Notre-Dame en Chemin" au sein de laquelle une messe était dédiée à Fifille. Je vous connais bien et depuis quelques années, nous sommes devenus amis. Mais vous me surprendrez néanmoins toujours : en effet, votre dignité semble à toute épreuve et c'est un véritable masque que vous portiez en cette douloureuse circonstance. J'ai bien écrit "semble" car cette dignité dissimule en fait une sensibilité touchante et exacerbée. Elle masque aussi un terrible chagrin que jamais rien ne viendra jamais apaiser. Et je vous comprends car Catherine transpirait la joie de vivre et possédait une inextinguible soif d'agir intensément, de mordre la vie à pleines dents. Et avec le sourire avec cela !
Je resterai toute ma vie persuadé que les 14 ans qu'elle a passés sur terre sont pleins d'une richesse à nulle autre pareille. Je sais que je ne pourrai jamais vous aider à vous consoler, mais au moins, sachez que je suis là, tout proche à vos côtés ... Et surtout, continuez le combat que vous menez en faveur du port du casque : votre initiative, venant de votre part, n'en est que plus belle !
 
Beb


Bonjour Catherine,
J'espère que Philippe est gentil avec toi et qu'il a mis son bras autour de tes épaules comme il savait si bien le faire.
Un sourire pour Nick et Nono

Yvette - maman de Philippe

L'enfant disparu est toujours présent dans le coeur des parents et il nous manque. Que dire... sinon que je pense à vous à votre petite Catherine qui est partie dans les étoiles et qui vous donne la force d'aider les autres  en ayant dans votre coeur un immense chagrin  .Nos enfants nous manquerons toujours.

 

Marie-Ange la maman de Pierre

 

 

Chers Nono et Dominique,
 
Les mots ne peuvent qu'essayer d'atténuer les difficultés.
En ce jour anniversaire de votre petit ange, toutes nos pensées vont vers vous qui malgré votre douleur vous montrez toujours ouverts et réceptifs aux autres.
Nous savons que Catherine est fière de ses parents.
 
Isabelle, Jean-Marie et les enfants.

Chers Nono et Dominique,

Nous vous envoyons seulement maintenant nos mots de soutiens pour toutes ces journées si difficile et douloureuses sans votre soleil Catherine.

Nous étions en congé lors de votre hommage.

En regardant la photo rayonnante de bonheur de Catherine, nous ne pouvons qu'imaginer la joie, les petits bonheurs qu'elle vous apportait.

Nous vous souhaitons du courage, d'être bien entouré très souvent, des personnes qui vous permettent de toujours parler d'elle, des personnes qui parlent encore d'elle.

Nous savons que nos enfants vivent toujours auprès de nous.
Nous vous embrassons affectueusement.

Françoise et Patrick Genette

Les enfants, Bertrand, Maxence des étoiles, Gauthier et Clarisse.


 

 

Chers Parents, chers amis,
Mon épouse et moi-même, sommes très touchés des marques de sympathie et de soutien que vous avez témoignés lors de l'anniversaire de notre fille.
Dominique, Noëlla, parents de Catherine, 13 ans pour toujours!  

 


 

 

 

Retour au sommaire

Retour à la page d'accueil.

Commentaires !

Hit-Parade