WELKENRAEDT,  17 et 18/11/2007 

 

     Les jeunes réagissent aux trop nombreux drames de la route !

 

Ce dimanche 18 novembre dernier, à Welkenraedt, nous avons pu assister à une conférence-débat mise sur pied par le GAR et à laquelle avaient répondu présents nos amis, ainsi que de nombreux jeunes et moins jeunes,  tous très calmes et respectueux, il convient de le souligner. Heureusement, soulagement oserai-je écrire, trois rayons de soleil atténuaient la gravité des photos, des témoignages et des reportages.

  Le témoignage de M. Hubert Verbruggen, papa de Patrice – 23 ans, accidenté en mobylette en 2001,  fut dur et poignant : un DVD concernant le quotidien de son fils, aujourd’hui traumatisé crânien, et des siens montra à quel point le défaut de casque pour un conducteur de deux-roues peut avoir des conséquences dramatiques. Le courage de cette famille est exemplaire et elle a lancé un appel à toutes les bonnes volontés pour lui venir en aide tant matériellement que financièrement.

  Si peu de personnes ont finalement pris la parole, on peut cependant espérer que tous sont conscients que la route tue et que l’alcool, la drogue et la vitesse sont les principaux facteurs des drames que nous connaissons.

  La chaleur humaine et la solidarité étaient au rendez-vous lorsque 150 à 200 personnes se mirent en route, munies de flambeaux, pour rejoindre le centre culturel de Welkenraedt, avec la police pour escorte. Dans l’obscurité, ces torches allumées nous réchauffaient le cœur. Triste et tellement digne à la fois, ce cortège avançait à petits pas, matraqué  par nos « photographes de service ».

  La journée se clôtura par l’inauguration de la stèle érigée en mémoire des 11 victimes de Welkenraedt tuées sur la route depuis 2000. Suite aux paroles prononcées par Elodie et Melissa, qui ont récemment perdu leurs amis dans un accident, les mouchoirs sortaient des poches … parce que nous nous sentions concernés par la douleur de l’autre. La tristesse aurait pu être le mot de la fin, mais ce serait oublier la détermination de tous ces jeunes qui ont d’ores et déjà  fixé rendez-vous à l’année prochaine. Malgré la douleur,  un tel enthousiasme de la part de jeunes fait vraiment plaisir à voir ! C’est une denrée rare …

  A tous ceux qui ont participé à ces 2 jours, nous adressons, au nom du GAR, toutes nos félicitations et nos remerciements sincères, surtout aux jeunes qui sont non seulement les initiateurs mais aussi les organisateurs du week-end.

  Clairy BORREMANS

Resp. GAR-Brabant wallon

 

 

Articles de presse

La Meuse du 17 novembre 07 :

La Meuse du 19 novembre 07 :

 

Les photos :

 

 

Retour au sommaire

Retour à la page d'accueil

   

Commentaires !