ENSEMBLE AUTOUR DE QUENTIN ET OLIVIER- GEMBLOUX 18 NOVEMBRE 2006

Rappelez-vous

Gembloux, le 02 novembre 2005

Olivier est mortellement fauché par un conducteur ivre.

 

Suarlée, le 19 mai 2006

Quentin et ses deux soeurs sont victimes d'une collision frontale.

Un mort, trois blessés graves, dont Quentin qui lutte toujours

Une journée de sensibilisation à la sécurité routière

Un évènement pour :

- dire que nous sommes toujours en pensée avec Olivier et Quentin, que nous les soutenons, avec leur famille

- dire que personne n'oublie !

- dire que nous refusons la fatalité mais qu'il faut réfléchir ensemble à des solutions concrètes

- dire que nous voulons interpeller les responsables politiques pour que la Sécurité devienne enfin une priorité

- dire que crier sa colère et sa révolte ne suffit pas, qu'il faut agir pour que cela n'arrive plus. 

Initiée de main de maître par Isabelle Tasiaux, avec pour but de rendre hommage à Olivier Moreau (fauché à l’âge de 12 ans par un ivrogne le 2 novembre 2005), et penser passionnément à Quentin Peeters (qui lutte depuis 6 mois pour sortir du coma dans lequel il a sombré suite à une collision frontale sur la N4), cette manifestation de solidarité, axée sur la prévention routière, fut à la hauteur de ses objectifs.

Tous ceux qui se mobilisent pour secourir et venir en aide aux victimes et familles des victimes ont répondu présents : les pompiers, la police, les Responsibles Young Drivers (RYD), Parents d’Enfants Victimes de la Route (PEVR), Responsibility Experience Defensive (RED), le Groupement de Recherches et d’Actions des Cyclistes au Quotidien (GRACQ) , bien d’autres et, pour la première fois en province de Namur, le Groupement pour l’Action Routière (GAR).

Si c’était un devoir pour ces services et associations d’être présents, il ne faudrait pas oublier les quelques 200 bénévoles qui ont œuvré à la réussite de cette entreprise, depuis les scouts et élèves amis des victimes jusqu’aux mamy-gâteaux, en passant par les baby-sitters des Familles Nombreuses.

Diverses chorales et l’Académie de musique se sont associées pour offrir aux visiteurs un concert de qualité en plus de toutes les activités extérieures pour le plus grand plaisir des plus petits aux plus grands.

Le GAR est fier, grâce à ses bénévoles (Monique, Etienne, César, Patricia, Micheline, Pascal, Michaël, Cécile -notre Présidente-, Beb -avec sa double casquette RED/GAR- et bien sûr, les nouveaux responsables pour la Province de Namur, Yvette et Jean, d’avoir pu offrir ses services et ainsi avoir peut-être contribué à une meilleure prise de conscience par les chauffeurs, des dangers de la route.

Toute notre compassion va à la famille d’Olivier et nos ardents souhaits d’évolution rapide à Quentin.

 

Yvette Douchie - Responsable en province de Namur

 

Tolérance zéro …

 

Lors de cette sympathique manifestation de Gembloux, chacun aura pu noter que l’alcool y brillait par son absence. Comme si besoin était, c’est une preuve supplémentaire que le sourire n’est pas nécessairement tributaire de l’absorption de boissons alcoolisées. Ceci répondait bien entendu une ferme volonté des parents des enfants concernés et de l’organisation tout entière. Le succès auprès du public n’en a absolument pas souffert, bien au contraire (pas de bagarres, pas de désordre et pas d’emmerdeurs), et l’ambiance, que certains prévoient toujours froide sans alcool, a complètement démenti ces oiseaux de mauvais augure. Les associations comme les nôtres se battront sans répit pour que les événements axés sur la sécurité routière ou dans lesquels elle intervient ne comportent que des boissons soft : certains salons auxquels nous sommes conviés (suivez mon regard !) et dans lesquels nous tenons régulièrement un stand d’information et de prévention, feraient bien d’en prendre de la graine … Et basta ce sempiternel prétexte (car c’en est un) de la rentabilité ou de l’équilibre budgétaire !

 

A.G.

 

Témoignage d’une bénévole 

  Merci à vous tous. S 'exprimer à propos de cette journée du 18 novembre est une belle occasion de rendre hommage à tous ceux qui ont permis de me faire "vivre" un jour inoubliable.

A travers ces lignes,  je tiens à vous remercier tous qui, chacun, a été l' âme de cette manifestation par votre écoute, gentillesse, générosité, bonne humeur,  et  j' en passe.

Je vais donc vous dévoiler quelques manières de faire qui ont forgé une belle complicité entre les membres bénévoles du GAR.

Ces rencontres sont comme une bouffée d' oxygène dans notre quotidien, un moyen, non de guérir nos peines, nos douleurs, mais de les oublier un peu en les faisant passer au second plan. Une façon, en somme, de garder un  pied dans la vie trépidante d' autrefois,

Celle que l' on évite maintenant pour mille raisons. Ce faisant, on redevient un moment un être ordinaire menant une vie des plus normales, oubliant notre "statut" de parents désenfantés.

C' est ainsi qu' au fil des rencontres, des liens se créent. Il faut s' arranger pour faire une excursion, aller au ciné... On se donne rendez-vous dans un petit resto, on se retrouve pour une promenade.

Bref, une vie sociale renaît peu à peu, si bien que le temps, entre deux rencontres est parfois long. On se téléphone alors pour avoir des nouvelles, demander un renseignement ou tout simplement, s' excuser d' une absence. Nul besoin de grandes explications pour se comprendre : nous ressentons les mêmes douleurs et vivons les mêmes difficultés. On est à l' aise pour exprimer ses peurs, ses angoisses : ce sont des sentiments partagés. Sans détours, on aborde tous les domaines.

Il y a un enfant en chacun de nous, un enfant souvent triste, déçu, trahi, mais aussi un enfant aimant rire, plein de désirs, de découvertes, de partage et d' amour.

 

MERCI A VOUS qui me soutenez et m' encouragez chaque jour : sans vous, je serais perdue

 

Patricia Bodart, maman de Grégory

 

 

Vous avez donné…

 

Votre temps

Votre talent

Du cœur, tout le meilleur

Le velours d’une voix

Les petites mains et les gros bras

Le réconfort de votre présence

Le partage des expériences

Du bonheur à aider

Du stress à partager

Votre sueur

Et vos peurs

Un accueil pour tous les âges

Vos sourires en hommage

Votre humour

Beaucoup d’amour

  Des riens imperceptibles

Des frissons indicibles

Des mercis dans le geste

Tout cela… et le reste

  Et nous, nous avons beaucoup reçu !

 

  Isabelle TASIAUX

Pourquoi ?

Un jour lorsque j'ai entendu

Olivier que tu ne reviendrais plus

D'abord je ne l'ai pas cru

Tant que je ne l'avais pas vu

 

Quand j'ai enfin constaté

Je me suis effondré

Je n'arrêtais pas de pleurer

Pour l'amitié qui depuis deux mois avait commencé.

 

Pourquoi toi qui rêvais d'un vélo qui vole

Tu n'as vraiment pas eu de bol

Pourquoi toi qui devenais un archer hors pair

Tu as été arraché à la terre ?

 

Pourquoi toi qui étais déjà un scout méritant

Tu as quitté la troupe alors que n'avais que 12 ans ?

Pourquoi cet ivrogne complètement éméché

Sur la route t'a fauché ?

 

C'est pourquoi dans les rues j'ai manifesté

Pour que jamais ce drame ne soit oublié

Et pour rappeler à toutes les autorités

Qu'un tel acte je ne peux l'accepter

 

Maintenant, mon seul souvenir est notre amitié

Mon seul regret est de te quitter

Mon seul avenir est de croire à nouveau en la vie

Mon seul rêve est de te retrouver

 

Alors, Olivier, du haut de ton étoile

Continue à souffler sur ma grande voile.

Cédric Mahiat

 

 

Quentin,

Nous n'avons qu'un souhait

Et on sait que tu sais

Ce que l'on veut te dire

On veut te voir sourire

 

On veut te voir sourire

Parce que vraiment notre avenir

On l'envisage avec toi

On n'imagine pas ça sans toi

 

On n'imagine pas ça sans toi

Parce que l'on sait que tu sais

Qu'tu dois rejoindre notre voie

On attend plus que ça

 

On n'attend plus que ça

oui, on n'attend que toi !

Et dans ton sommeil

Tu sais que brille le soleil

 

Brille le soleil

Pour toute la famille

Et puis pour toi aussi

Notre joli arc-en-ciel

 

Notre joli arc-en-ciel

La vie est si belle

Oublie tes douleurs

Réveille-toi de tes peurs

Quentin, tu es dans nos coeurs

 

Auteur anonyme

Photos :

REtour au sommaire

REtour à la page d'accueil

 

Commentaires !

 

Hit-Parade